jeudi, juillet 18, 2024
AccueilHandiSportSPORT/ FOOTBALL: Une affaire de Licence divise la KSA et la Fecafoot

SPORT/ FOOTBALL: Une affaire de Licence divise la KSA et la Fecafoot

Mercredi dernier, la Ligue régionale de football pour le Littoral a annoncé à l’issue de son conseil d’administration, la rétrogradation de la Kadji Sport Academy de deux divisions inférieures, et la suspension pendant 5 ans de son président, de toutes activités liées au sport.
Une décision qui a fait bondir de colère les dirigeants de ce centre de formation qui ont donné une conférence de presse ce jeudi 13 juin 2024 à Douala.

Gilbert Kadji réclame des explications

La mine serrée, le ton grave, Gilbert Kadji, le principal dirigeant de la Kadji Sport academy a employé un ton martial devant les hommes de médias ce jeudi 13 juin 2024, après les décisions rendues par le conseil d’administration de la Ligue régionale de football pour le Littoral.
Gilbert Kadji évoque au départ une affaire de licence. Après avoir demandé 54 licences pour cette saison à la Fédération camerounaise de football, il n’en a reçu que 11.
Parmi les onze licences, trois sont pour les gardiens de but et le reste pour les joueurs de champ.
Une situation qui a fortement perturbé le début de saison de la structure de formation qui a relancé la Fecafoot à plusieurs reprises, sans avoir une réponse favorable en retour.
En conférence de presse ce jeudi, Gilbert Kadji a indiqué avoir saisi la Confédération africaine de football (CAF) pour se plaindre de la situation. Et d’après, c’est cette dernière tentative pour avoir accès aux autres licences qui est la conséquence des décisions rendues mercredi par la ligue du Littoral.

Le Littoral n’a fait qu’appliquer les textes

Joint au téléphone par la Rédaction de Laura Dave Média, une source interne à la Ligue déclare que la décision est motivée par une volonté scrupuleuse d’appliquer les textes.
Sur la décision en effet, il est précisé que ‘’sans crier garde, les responsables de la Kadji Sport Academy ont adressé au secrétaire général de la Ligue une correspondance pour demander l’arrêt des programmations de leur structure’’ sans préciser le statut du club après l’arrêt des programmations. Une demande qui n’a donc pas été prise en compte, et les programmations se sont poursuivies.
Au bout de deux absences, le club a été déclaré forfait général comme le prévoit l’article 54 alinéa 1 du règlement du championnat régional de la saison en cours. Ce qui explique les deux sanctions, notamment celle qui rétrograde la Kadji Sport Academy de deux divisions inférieures et celle qui prive son président de tout activité liée au football durant les 5 prochaines années.
D’autres rebondissements sont attendus dans cette affaire qui ne semble pas avoir encore livré toutes ses vérités.

Serge Bonny

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus Populaires

Commentaires recents