jeudi, juillet 18, 2024
AccueilPeoplePEOPLE/Journée mondiale contre le travail des enfants : L’histoire de trois enfants...

PEOPLE/Journée mondiale contre le travail des enfants : L’histoire de trois enfants camerounais qui vivent de leur passion

Le 12 juin marque la Journée mondiale contre le travail des enfants. Une occasion pour sensibiliser le monde sur les défis que rencontrent ces innocents, contraints souvent de travailler dans des conditions dangereuses et parfois dégradantes. Mais il y a travail et travail comme le reconnait l’Unicef. Dans le monde entier, plusieurs enfants sont employés dans des métiers estimés comme non dégradants et qui ne les empêchent pas de jouir de leurs droits d’enfant, comme les métiers de l’art. Dans cet article de Laura Dave Media, nous vous raconterons trois histoires inspirantes d’enfants, qui grâce à leur génie créatifs et à leurs talents, ont réussi à se frayer un chemin sur les plus hautes sphères du monde professionnel. Ils sont Camerounais.

  1. Jacob Ayaba, étoile montante du cinéma

À moins de 12 ans, Jacob Ayaba, fils de la cinéaste Blanche Assana est déjà une star dans l’industrie du cinéma au Cameroun. Découvert en 2020 dans la série LA NOUVELLE ÉPOUSE de Marcelle Kuetche, son talent, son rendu et son charisme naturel ont rapidement attiré l’attention de nombreux producteurs.
En mai 2021, les productrices Lucie Memba et Muriel Blanche le signent pour le film PREDICTION.


En février 2022, il joue dans le film SILENT STORM de Hero Entertainment. Trois mois plus tard, on le retrouve dans LE CRI DE MES SACRIFICES de Richard Kollo.
Cette même année, il est sacré Meilleur comédien de long métrage à la 2e édition des Balafon S²even Awards et Best Kids Cinéma à The public Vision Awards pour son rôle dans PRÉDICTION.


Ces récompenses lui ouvrent encore plus de portes en 2023.
En mars, il est dans le casting du film DOULEURS PLURIELLES de Hypolite Hiol.
En novembre, il donne la réplique dans ALERTE du nigérian Zack Orji.
Son succès lui permet non seulement de gagner de l’argent, mais aussi de contribuer au bien-être de sa famille. Jacob Ayaba est un exemple de la façon dont un enfant peut, par son talent, échapper aux pièges du travail forcé des enfants.

2- Mamzelle Fleurranda, la fleur de la photographie

L’année scolaire terminée, la petite Fleurranda a repris le service avec son appareil. Et c’est par la couverture des matchs des Playoffs down de la saison sportive 2023-2024 en cours.


Inspirée par son père, le photographe professionnel Nick Lionel Kendji, Mamzelle Fleurranda est la plus jeune femme photographe du Cameroun. Elle débute sa carrière avec une passion brûlante pour l’art visuel. Ses œuvres, partagées sur les réseaux sociaux, rapidement captivent l’attention et l’admiration du public. Son travail, notamment dans la couverture des équipes de football camerounaises, est reconnu pour sa précision et sa beauté.


Entourée d’un réseau de soutien solide, Mamzelle Fleurranda est promise à un avenir brillant dans le monde de l’art et de la photographie.

3-Sunshine Bos, le mannequin qui brille

À 12 ans, Sunshine Bos, fille de l’actrice et productrice Lucie Memba Bos est le petit et joli visage que s’arrachent les marques.
Les populations du Cameroun ont eu le plaisir de l’admirer sur de grandes affiches publicitaires d’une marque d’eau minérale et de riz.


En octobre 2022, elle s’essaie pour la première fois au mannequinat. C’était à la faveur de la 1ère édition du Cameroun Fashion Talent à Douala où elle a étincellé le podium.

Ève-Pérec N.BEHALAL

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus Populaires

Commentaires recents