vendredi, mars 1, 2024
AccueilSOCIETESOCIÉTÉ : Le petit commerce de décembre au premier rang.

SOCIÉTÉ : Le petit commerce de décembre au premier rang.

La période de fin d’année est caractérisée par son aspect festif et de célébration qui impliquent des achats divers afin de sublimer et cristalliser ces instants ultimes dans nos esprits. Du coup, des vendeurs et commerçants périodiques s’invitent dans nos marchés, histoire de ne pas rester en marge en cette saison d’intense activité. Laura Dave Média s’est invité pour vous sur quelques comptoirs temporaires qui sont d’actualité durant les fêtes de fin d’année.

Ce n’est un secret pour personne. Se lancer dans une activité commerciale en cette période de fêtes de fin d’année est une réalité bien ancrée dans les habitudes des jeunes entrepreneurs compte tenu de l’intensité des flux commerciaux. De plus en plus, les élèves,les ménagères et chômeurs s’improvisent dans le commerce car « On gagne bien plus en ce mois, » affirme Marie Park, coiffeuse saisonnière au marché de Bonamoussadi. Malgré la rareté des clients cette année, celle-ci affirme : « J’espère que les quelques jours restants les choses pourraient changer. » Comme elle, Junior Segnou s’est lancé dans la vente des jouets pour enfants et la décoration de Noël dont la périodicité va du 10 au 25 décembre. Même si la saison est propice à l’activité, Joël affirme : « Ce business est similaire au jeu de hasard. On ne peut certifier qu’on peut tout écouler au cours de cette période, » une chose normale vu que le temps est assez réduit. Il ajoute cependant : « Quand ça veut donner, ça rapporte vraiment beaucoup. » Outre ces deux activités, l’on peut également citer la vente des chaussures, des ceintures pour enfants et l’emballage des cadeaux qui fleurissent également beaucoup cette période.

L’arrivée massive de ces vendeurs sur le marché n’est pas anodine . Elle fait suis au témoignages des habitués qui n’hésitent pas à venter leur surplus financier. Ils sont d’ailleurs plus appliqués durant cette période. C’est le cas notamment des vendeurs de vêtements qui choisissent justement cette période pour maximiser les gains à travers l’achat d’un nombre plus important de marchandises. Jordan, vendeur de vêtements depuis plus de deux ans, affirme : « C’est le mois où je cherche plus de capital, vu qu’en plus de mes clients habituels je vends aussi aux enfants. » Pour ce qui est de la comparaison avec les autres mois, Jordan ajoute : « Si je gagne 1000 francs CFA en période ordinaire, je gagne dix fois plus en cette saison, c’est pourquoi j’ai pris mon jeune frère pour m’assister. »

C’est donc indéniable, les commerçants saisonniers se positionnent en bonne place pendant les fêtes de fin d’année à tel point que l’on ne les distingue plus des habitués. Leur apport est très significatif pour faciliter les interactions commerciales en pareille période. Plus avisés quant aux besoins de la clientèle, ils se lancent le plus souvent dans la vente des vêtements et chaussures, les décorations et sapins de Noël, l’emballage des papiers cadeaux et bien autres.

Célestin Lieugop

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus Populaires

Commentaires recents