jeudi, juin 13, 2024
AccueilCultureCinémaCINÉMA : 77ème édition du Festival de Cannes, moisson maigre pour l'Afrique

CINÉMA : 77ème édition du Festival de Cannes, moisson maigre pour l’Afrique

Ce mardi 14 jusqu’au 25 mai prochain, la ville de Cannes en France accueille la 77ème édition du célèbre Festival de Cannes. La cérémonie d’ouverture sera présidée au Palais des festivals par l’actrice Française Camille Cottin. Un constant alarmant est fait, les productions venant du continent africain sont beaucoup moins importantes cette année. Laura Dave Média vous en dit plus.

Dès 19h00 ce mardi 14 mai 2024 sur les antennes de France 2, le monde entier vivra en direct en sons et en images la montée des marches de la cérémonie d’ouverture de la 77ème édition du Festival de Cannes. Il est important de rappeler qu’aucun long métrage africain n’a été retenu dans la sélection officielle contrairement à la précédente édition ou l’Afrique a vu plus de 12 de ses films être hissés sur la scène mondiale et 2 longs-métrages en compétition officielle :  »Banel et Adama » de la Sénégalaise Ramata-Toulaye Sy et les  »Les filles d’Olfa » de la Tunisienne Kaouther Ben.

Dans les sélections parallèles, l’Afrique joue sa partition à Cannes…

Pour ce qui est de la section UN CERTAIN REGARD, les longs-métrages  »The village next to paradise » du Somalien Mon Harawe

et  »On Becoming a Guinea Fowl » du Zambien Rungani Nyoni, y figurent. Les deux films traitent respectivement du portrait d’une famille indissociable de la situation politique en Somalie, un pays en proie aux troubles politiques et catastrophes naturelles pour le premier film et, le second est une comédie dramatique axée sur les relations humaines en Guinée et en Zambie.

Téléchargez l'application mobile Laura Dave Media/TV

Dans la section  »CANNES PREMIÈRE » réservée au cinéma expérimental et radical, l’on note le retour du Cinéaste Marocain Nabil Ayouch après le succès de son film  »Much loved » en 2015. Il présentera pour cette 77ème édition son huitième long-métrage de fiction  »Everybody loves Touda », un film de 1h et 45 minutes qui fait le récit de la vie d’une chanteuse traditionnelle qui à travers sa voix cherche à se libérer des vices de la société.

L’haïtien Raoul Peck dans la section  »SEANCES SPECIALE » présentera le portrait d’Ernest Cole, premier photographe noir freelance d’Afrique du Sud à l’époque de l’apartheid.

Le festival de Cannes attend donc dès ce soir près 35.000 festivaliers pour 22 films en compétition officielle. Le Jury, constitué de l’acteur Omar Sy d’origine sénégalaise,

d’Eva Green, de Lily Glastone, de Hirokazu Kore-eda, de Nadine Labaki, de Thierry Frémaux, d’Iris Knobloch, de Pierfrancesco Favino, d’Ebru Ceylan et de Juan Antonio Bayona aura la lourde responsabilité le soir du 25 mai 2024 d’attribuer la palme d’or à tous les méritants.

Serge Bonny

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus Populaires

Commentaires recents