mardi, juillet 23, 2024
AccueilCultureMUSIQUE : Quel rôle pour le manager dans le milieu musical ?

MUSIQUE : Quel rôle pour le manager dans le milieu musical ?

Être manager d’artistes est l’une des tâches les plus complexes dans la promotion des carrières artistiques. Du théâtre au cinéma en passant par la musique, chacun a des principes qu’il faut respecter. Le métier depuis quelques jours cristallise l’attention et fait l’actualité sur les réseaux sociaux. Laura Dave Media donne la parole à quelques managers pour cerner les contours de ce métier.

De prime abord, le manager est selon Vagaldine Tonga, Journaliste culturelle et manager d’artistes  »Celui qui travaille en backoffice sur la visibilité de son artiste.’‘ Selon elle également, ce dernier est appelé à une maîtrise parfaite du domaine de prédilection de son artiste. Dans cette définition, elle est rejointe par Wata Tory, ex manager de la chanteuse Coco Argentée qui lui précise que la mission globale du manager est  »de diriger, d’orienter et d’encadrer la carrière d’un artiste… ».

Suite à une sortie de l’homme de culture Wata Tory stipulant l’ingratitude des artistes une fois le vent de la célébrité sonné, Wata Tory et Vagaldine Tonga exposent la grangrène qui mine l’exercice de ce métier au Cameroun. Il s’agit entre autres de  »…la prise de tête des managers qui travaillent malheureusement plus leur visibilité que celle de leurs artistes » a fait savoir la journaliste Vagaldine Tonga, du manque de professionnalisme visible par le recrutement des managers par affinité a ajouté Wata Tory, actuel manager de l’acteur Joël Patrick Oyono.

Si les artistes et managers se boudent très souvent c’est sans doute suite à ce dernier aspect évoqué par les deux professionnels de l’industrie artistique. Une situation qui peut s’estomper par la professionnalisation du milieu, des contrats de management, des séminaires de formation.

De la professionnalisation du métier de manager.

 »Comme tout bon métier, il existe des formations afin de mieux exercer » selon Zabrel, l’ex manager de Joli garçon. Sauf qu’au Cameroun la tendance est d’apprendre dans la foulée ce qui créee très souvent ce que le manager Zabrel appelle « des pseudos managers ou porteurs de sacs ». Il existe tout de même des ateliers de renforcement des capacités, des séminaires de formations, notamment le YAMEX( Yaoundé Music Expo) du manager Isidore Tameu dit Taphis. « Depuis trois éditions, cette initiative nous a beaucoup aidé avec des modules et ateliers pratiques sur la question » Zabrel à propos de ce salon professionnel de la musique.
La professionnalisation de ce secteur de l’art passe également par la signature des contrats légaux dûment signés par les deux parties et non pas seulement des clauses verbales. Zabrel le manager de quelques people du Mbole dont Petit Virus, précise que « Pour que ce métier évolue, il faudrait qu’on en redéfinisse les fondamentaux. Comme ça, le manager connaîtra ses fonctions et l’artiste ne va pas empiéter dans son travail ».

La régularisation de ce facteur important de l’art dans son sens générique, serait un havre de paix entre les artistes et les managers.

Serge Bonny & Griffiths Ngo Mongo.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus Populaires

Commentaires recents