mercredi, juin 12, 2024
AccueilSportBoxeSPORT/BOXE: La fédération plongée dans le gouffre…

SPORT/BOXE: La fédération plongée dans le gouffre…

Plus rien ne va à la fédération camerounaise de boxe. L’élection qui s’est tenue le 27 avril dernier et qui a abouti sur l’élection d’un président a été purement et simplement annulée par le ministère des Sports et de l’éducation physique, plongeant la Fecaboxe dans un nouveau coma.

Un nouveau revers

L’élection le 27 avril dernier à l’esplanade du ministère des sports et de l’éducation physique de Pierre Rene Binyom à la tête de la fédération camerounaise de boxe sonnait comme le début d’un vent nouveau dans le paradigme de la boxe au Cameroun après plus d’un an de crise.
Mais une note du ministère des sports et de l’éducation physique (Minsep) rejetant la tenue de cette élection pour cause d’irrégularités, est venu jeter une douche froide sur des aspirants à une ère nouvelle.
Absence de récépissé de manifestation et de représentant du Minsep, la note revendique également des dysfonctionnements dans le déroulement de l’élection, bien qu’elle ait eu lieu dans les locaux de la tutelle.
Une décision que rejette l’association des anciens boxeurs qui y voit une fois de plus, des manigances de l’équipe sortante qui tire selon elle les ficelles dans l’ombre, en complicité avec des cadres du ministère afin de bloquer toutes situations qui ne vont pas dans les sens de la préservation de leurs intérêts.

Le chaos dans l’air

Téléchargez l'application mobile Laura Dave Media/TV

Bien qu’étant éjecté du processus électoral, Bertrand Magloire Mendouga, l’ancien président épinglé dans une affaire de malversation par certains boxeurs, a tout de même pu placer des candidats lors des élections dans les Régions. Malheureusement pour lui, ces candidats n’ont pas pu convaincre les électeurs.
C’est ainsi que lors de l’assemblée générale élective du 27 avril dernier à Yaoundé, le candidat de l’association des anciens boxeurs, René Binyom n’a eu aucune difficulté à rafler 19 voix sur les 20 possibles.


Depuis l’annulation de cette élection, des réunions se multiplient au Minsep entre les différents protagonistes pour une sortie de crise.
Toutefois, l’avenir semble incertain, car les membres de la commission indépendante des élections ne digèrent toujours pas la décision d’annulation de la précédente élection.
Dans ce climat de suspicion et d’affrontements, on est probablement partie pour une nouvelle saison blanche et sèche pour la Boxe camerounaise.

#LauraDaveMedia #Actualite #Sport #Boxe #Magazine

Georges Mbimbe

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus Populaires

Commentaires recents