jeudi, juillet 18, 2024
AccueilPeoplePEOPLE : « Ils ne m’ont jamais versé le moindre franc sur...

PEOPLE : « Ils ne m’ont jamais versé le moindre franc sur mes chansons » : Happy d’Effoulan menace de trainer la maison de disque Keyzit en justice

De retour d’une période sombre de sa vie, l’artiste Happy d’ Efoulan a relancé sa carrière musicale il y a quelques semaines, et en trombe. Celui qui réclame depuis quelques jours ses droits d’auteur à la maison de distribution Keyzit reçoit le soutien de ses collègues et amis. Janéa, Nabila, One Love, Lucky+2 pour ne citer que ceux-ci, lui ont adressé leurs meilleurs souhaits de bienvenue et de bonheur à la star du Mbolé dans une compile vidéo publiée ce dimanche 21 avril sur la page Facebook de l’artiste.

Le retour du prodige du « Mbole »

Après près d’un an d’absence, plusieurs hospitalisations et cures de désintoxication au centre Jamot de Yaoundé, Happy d’Efoulan est de retour et en forme. La super star du « mbolè » veut récupérer sa vie d’artiste et se venger de tous ceux qui ont profité de sa naïveté pour l’abuser financièrement. En commençant par la maison de disques Keyzit : ‹‹ … je me rends compte que durant tout mon petit parcours, Keyzit ne m’a jamais versé ce qui me revenait de droit. On parle de plus de 30 mille Euros …›› a écrit l’auteur de « Tchapeu Tchapeu » sur sa page Facebook le 17 avril dernier.


Dans un communiqué signé le 18 avril dernier, Wake Up Music, le label qui signe actuellement Happy déclare « n’avoir jamais touché en tant que label un argent venant de la maison Keyzit » et que d’après le rapport du cabinet de management et conseil juridique chargé de gérer le patrimoine culturel de l’artiste « Happy d’Efoulan n’est reconnu, ni comme auteur ni comme compositeur et interprète sur l’ensemble des œuvres interprétées mondialement par lui’’.

Si la maison de distribution Keyzit Cameroun nie tous les faits qui lui sont reprochés, affirmant avoir effectivement reversés les droits de Happy à des tiers, Wake Up music se réserve le droit de « porter l’affaire devant les tribunaux »

Soutiens inattendus

Dans sa bataille en vue de récupérer la somme de 19 millions de FCFA et plus qu’il réclame à Keyzit, Happy d’Efoulan a reçu des messages de découragement lancés à son endroit par les internautes qui lui demandent d’abandonner, de laisser cela au passé et de se concentrer sur son avenir. Mais les revendications de l’artiste sont telles que plusieurs de ses collègues ont exhorté le « Soldat Dozo » à poursuivre le combat tout en comptant sur leur soutien indéfectible.
Parmi eux, Moustik Le Karismatik, qui a pris le problème a bras le corps : ‹‹ je te soutiens mon petit, j’achète le problème.›› a-t-il déclaré, avec plusieurs autres posts du genre sur une seule journée.


L’artiste Janea, dans sa vidéo a déclaré : ‹‹ Happy, jeune frère je te souhaite. Un welcome back. Aujourd’hui tu n’es pas seulement fort mais tu es coriace. Je te souhaite beaucoup de force, de courage et fait comme tu sais faire …››


Nabila a elle aussi dit toute sa joie de revoir l’artiste debout : ‹‹ je suis très contente de te voir debout et en forme, je te souhaite beaucoup de courage …››


L’artiste One love l’a également encouragé : ‹‹ je constate que … tu as retrouvé ta santé totale et surtout que tu reviens à ton amour qu’est la musique donc je suis très fier de toi, va de l’avant, continue mois je t’encourage et je te soutiendrai toujours. Avance soldat Dozo ››
Lucky + 2 et d’autres artistes ont aussi apporté leur soutien à Happy d’Effoulan qui annonce pour très bientôt la sortie de son single « SHOWBIZ » qui signera son grand retour sur la scène musicale.

#LauraDaveMedia #Actualite #Magazine #HappyEffoulan #Keyzit #CelebritesCamerounaises

Marcelle Libawo

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus Populaires

Commentaires recents