- Publicité -

Avec ses 36 ans d’âge, Sanzy Viany est une perle pour la musique Camerounaise et même au delà. C’est un 27 mars 1986 dans la ville de Yaoundé qu’elle pousse son premier cri. Au début des années 1995 alors qu’elle a à peine une quinzaine d’année, elle découvre une passion inouïe pour la musique et particulièrement le chant. Elle va alors très vite faire corps avec ce qui aujourd’hui est plus qu’une passion mais un métier.

Après avoir accompagné le chanteur reggae de nationalité camerounaise sultan Oshumihn, elle se lancera très tôt dans des studios en tant que choriste pour de multiples événements sur le territoire Camerounais. Sous l’impulsion de Krotal, elle livre en 2009 son tout premier album intitulé AKOUMA dans lequel on retrouve les titres  »Bi ne Ntchama »,  »Tu es », ou encore  »Minga Atan » dans lequel , elle rend hommage aux femmes des zones rurales. AKOUMA connaît alors un succès qui hisse la chanteuse sur la scène internationale ou elle décroche pas mal de distinctions (FESTI BIKUTSI).

De tournée en tournée elle enchaîne et va plutard intégrer  »Daugthers Of Africa », un projet de comédie musicale du côté des Pays-Bas. A ce moment commencé l’épopée dans sa conquête du monde.

Lors de ses multiples voyages, elle fait les rencontres de Manu Dibango, Blicl Bassy, Kareyce Fotso, Queen Eteme, Oumou Sangaré…des stars qui ont le vent en poupe dans des rythmes tels que l’ Afro Jazz et la World music.

De ces rencontres, naissent un désir profond pour elle d’offrir le meilleur au public. Elle revient en 2014 avec  »Ossu » en langue Eton qui signifie  »Aller de l’avant ».

Grâce à ce deuxième album, elle sera présente au Zénith de Paris pour l’African Zik Festival, où elle se produit au Light and Voice et est faite finaliste du Prix découverte RFI en 2015. Elle sera également l’une des chanteuses qui accompagnera Charlotte Dipanda lors de son spectacle à canal Olympia de Paris en 2016.

Elle marque l’an de grâce 2020 d’une empreinte indélébile. D’abord par la sortie de son troisième album  »Ngaaga Yama » ou la chanteuse exprime son amour pour le Christ et son entourage de diverses manières puis, la sortie de son album qui selon elle est le médicament qui soigne ses blessures, redonne de l’espoir et surtout est un moyen de rendre grâce au bon Dieu pour ses bienfaits. Le 20 décembre 2020 elle a uni sa destinée à celle de Alex Medi avec qui elle file depuis lors le parfait amour et l’exprime de temps à autre sur les réseaux sociaux.

Sanzy Viany c’est également des actions sociales et humanitaire. Depuis Décembre 2020, elle est ambassadrice de bonne volonté pour le ministère des postes et télécommunications du Cameroun. Elle souhaite par ses attributs promouvoir une utilisation responsable des réseau sociaux chez les citoyens camerounais.

Depuis peu elle s’implique également dans le cinéma la preuve, elle est en tête d’affiche de la série  »Les Secrets de l’Amour » réalisé par Benjamin Eyaga. La chanteuse est dans ce projet au côté de Marie Inès Ayonga, Kareyce Fotso, Patrice Oyono et Rigobert Eshu pour ne citer que ces derniers.

Serge Bonny

- Publicité -