- Publicité -

Le 237 est bien réputé pour ses sportifs de haut niveau à l’instar de Samuel Eto’o, Francis Ngannou, Joel Embiid et bien d’autres, mais aussi pour sa Musique et ses musiciens de renommée mondiale, des bassistes aux doigtes exceptionnels.

1-) JEAN DIKOTO MADENGUE « le champion de la walking basse ».

Converti à la basse par Manu Dibango, cet auteur-compositeur, arrangeur et bassiste camerounais débute comme guitariste à l’âge de 15 ans au sein d’une formation zaïroise, le Ry-Co Jazz.

Dans les clubs parisien il joue avec Manu Dibango, et impose sa walking basse un jeu de guitare qui allie rythmique makossa et le rhythme blues (R&B). Claude François le repère et leur collaboration durera sept ans. Sollicité par Mike Brant, Véronique Samson, Stone & Charden, Nino Ferrer, Jean Dikoto quitte la France au début des années 1970 pour une tournée americaine et s’installe aux États unis en 1975. « Songo A Esélé / Ba Ndonlo Basu »1973: « Happy Children » (1973), « Superfly TNT » (1973), « Osibirock » (1974) et « Welcome Home » (1975), sont là quelques constituants de la riche discographie du champion de la walking bass.


2-) ALADJI TOURE
Son talent et son doigté, uniques sont plus qu’impressionnants.

Il se distingue avec son makossa–funk et collabore avec de nombreux artistes en posant ses lignes de basse magiques sur leurs projets: Koffi Olomidé, Tabu Ley, André Marie Tala, Dina Bell, Toto Guillaume, Manga Jerry, la liste est loin d’être exhaustive. Aladji Touré est l’auteur de l’oeuvre 《Les Secrets de la basse africaine》. Depuis 2006, il organise des master classes au Cameroun.


3-) VICKY EDIMO.
Vicky Edimo s’est imposé par sa musicalité et ses lignes de basse atypiques. Manu Dibango, Eko Roosevelt, André Marie Tala, Elvis Kemayo, Sammy Massamba, Toto Guillaume, la plupart des albums à succès de l’époque du début des années 1970 portent son empreinte. Il bénéficie d’une notoriété au-delà des frontières locales mais également comme musicien régulier des studios parisiens.

Il enregistre aux côtés d’artistes de variété tels que Dalida, Carlos, Johnny Hallyday, Claude François, Michel Sardou ou encore Sacha, et au début des années 1980, il est reconnu comme l’un des plus influents bassistes du monde.


4-GUY NSANGUE
Guy Nsangué Akwa est probablement l’un des plus grands bassistes Africain de l’histoire ; un véritable concentré de talents. Il est présenté comme le plus grand bassiste africain de la place parisienne et joue pratiquement de tous les rythmes. Son doigté magique est convoité par les plus grands. Il a été membre de l’orchestre des Kassav (de 1996 à 2002). Il a joué avec Johnny Hallyday,Papa Wemba, Koffi Olomidé, Mory Kanté,Alpha Blondy,Salif Keita, Tshala Muana,Fally Ipupa, Oumou Sangaré, Francky Vincent et bien d’autres.


Ses piliers de basse au Cameroun vont nourrir et éguiser l’appétit musicale de plusieurs autres excellents bassistes d’origine camerounaise à l’instar de , Richard bona, Étienne Mbappe, richard epesse, Michel Ethé, Stéphane Manga tous à la réputation internationale.

Toutes choses qui poussent à reconnaître que le Cameroun est une terre des bassistes

ÉTIENNE EBOUDAP.

- Publicité -