- Publicité -

Après Yaoundé le 09 juin dernier, c’était autour de la capitale économique Douala d’accueillir le 2nd casting préliminaire de Miss Ecrans Noirs 2018, en plein cœur du quartier administratif Bonanjo au lieu dit « Kia Motors ».

La pluie torrentielle de ce samedi 16 juin n’a guère stoppé les candidates de la ville, un peu plus d’une vingtaine répondant aux critères spécifiques comptant pour cette élection, on peut citer entre autres:
 Mesurer au moins 1m60
 Être Bilingue, ou s’exprimer parfaitement en français ou en anglais.
 Avoir un savoir – faire particulier dans la comédie, la danse, le chant, l’animation ou le sport, etc.
 Être naturel sur tous les plans.

     

À l’issue de cette audition, les candidates qui auront retenu l’attention du Jury méticuleux et qualifié dont la présidente est l’ancienne Miss Cameroun 2013, mannequin International  » Valérie Denise Ayena  » et par ailleurs marraine de ce projet novateur au sein du Festival Ecrans Noirs tenu à sa 22e édition cette année, réceptionneront des mails et se présenteront pour la finale sur décision du jury composé de professionnels de la mode, et du cinéma prévue en fin du mois de juin à Yaoundé.

On rappelle que le dernier casting prévu ce dimanche 17 juin à Buéa a été reporté pour le mercredi 20 juin au Mountain Hotel de Buéa.


L’élection Miss Ecrans Noirs en elle-même se fera en direct lors des cérémonies d’ouverture (le 13 juillet) et de clôture (le 20 juillet) pendant lesquelles, les candidates se présenteront en tenue de plage, de Ville et de soirée. L’heureuse élue aura la lourde responsabilité de : 
* Promouvoir le cinéma camerounais à l’international.
* Promouvoir la beauté et le talent camerounais à travers le cinéma.
* Intéresser la jeunesse camerounaise aux métiers du cinéma et de l’audiovisuel afin de dénicher de nouveaux talents.
* Créer une synergie de Beauté – mode – cinéma et tourisme afin de vendre le Cameroun à l’international.

Ordy BITSCHONG

- Publicité -