- Publicité -

Huit matchs cette nuit dont un très grand Toronto Raptors Vs Philadelphie Sixers Voici le résumé d’Inside Basket.
Toronto a parfaitement rebondit après sa première défaite de la saison à Milwaukee. Les hommes de Nick Nurse ont joué à se faire peur, après avoir dominé largement leurs adversaires durant trois quart temps mais l’ont finalement emporté sur le score de 129 à 112. Les Sixers d’un grand Joël Embiid (31 points, 11 rebonds) sont revenus à 6 points à 3 minutes de la fin, mais sont tombés sur un encore plus grand Kawhi Leonard (31 points, 7 rebonds, 4 passes et 4 interceptions), décisif des deux côtés du terrain dans le money time.

Image associée

Les Raptors ont réalisé un bon début de match défensivement. Cela semble évident, mais ce n’est pas la même équipe quand Kawhi Leonard est sur le terrain. Dans les lignes de passe, the Klaw et ses coéquipiers ont provoqué trois pertes de balle de Ben Simmons en 5 minutes. Kawhi s’est occupé du scoring en marquant 6 des 12 premiers points de son équipe (12-11). Markelle Fultz, maladroit de loin, a très vite laissé sa place à JJ Redick. Les Sixers ont collectionné les pertes de balle (8 sur le quart) mais, dans un premier temps, ils sont restés dans le sillage des Raptors grâce à une bonne défense et l’adresse longue distance de Redick et Covington (20-17).

Résultat de recherche d'images pour "Toronto Raptors Vs Philadelphia Sixers"

Toronto a également eu du déchet dans son jeu (5 TO) mais a mieux fini la période (11-2 passé) grâce notamment à une faute flagrante reçu par Embiid, qui leur a permis de marquer 4 points de suite. CJ Miles a ajouté un triple pour donner 9 longueurs d’avance aux siens, après 12 minutes de jeu (35-26).

Toujours appliqués en défense, les Torontois ont fait grimper l’écart à +11 sur un tir à 3-points de Delon Wright (46-35) puis à +13 sur un dunk du meneur remplaçant en contre-attaque (50-37). Philly a continué à se montrer négligeant avec la balle à l’image des 7 pertes de balles de Simmons. Un jumper à mi-distance de Kawhi a porté le score à 57-41 à 3 minutes de la pause.

Joel Embiid (13 points) a laissé exploser toute sa frustration de ne pas parvenir à contenir un Jonas Valanciunas intenable (15 points) en claquant un gros dunk à 10 secondes du buzzer et les hommes de Brett Brown, auteurs de 14 TO, comptaient également 14 points de retard au moment de rejoindre les vestiaires (67-53).

Les choses se sont un peu plus corsées pour les Sixers en troisième quart avec la quatrième faute d’Embiid sur un lay-up de Leonard, qui a inscrit ses deux lancers (83-65). Kawhi a ensuite taffé Muscala ligne de fond pour donner 20 points d’avance aux Raptors (88-68). Face à l’urgence, le pivot camerounais est revenu sur le terrain mais c’est son compatriote Pascal Siakam qui a brillé avec une belle passe pour Kawhi en contre-attaque, and one ! Lowry a ajouté un tir primé pour conforter l’avance canadienne (94-68). Brett Brown, dans ce second match de back to back, a rapidement mis tous ses remplaçants sur le terrain, avant même la fin du troisième quart, qui se sont montrés efficaces en réduisant la marque (105-86).

Résultat de recherche d'images pour "Toronto Raptors Vs Philadelphia Sixers embiid"
Avec un score repassé sous la barre des 20 points grâce au travail du banc, Brown a redonné sa chance à ses titulaires en début de quatrième quart. Sans doute déjà trop sûrs de leur victoire, les Raptors se sont relâchés et sur un tir de loin d’Embiid, les visiteurs sont revenus à 13 points en moins de deux minutes (107-94), poussant Nurse à prendre un temps mort. L’arrêt de jeu n’a pas eu l’effet escompté, l’attaque locale continuant de dérailler, Covington d’un tir primé a fait repasser Philly sous les 10 points (112-103). Après deux minutes très brouillonnes de la part des deux équipes, Danny Green a redonné un peu d’air aux Raptors sur un tir primé en contre-attaque à 5 minutes de la fin (117-105). Mais cela n’a pas empêcher les Sixers de poursuivre leur retour et de revenir encore plus proche à 3 minutes de la fin sur un triple d’Embiid (117-111).

C’est finalement Kawhi Leonard qui a eu le dernier mot avec une défense de fer et une interception sur Simmons (11 pertes de balles sur le match !), menant à un lay-up plus la faute sur Siakam, et un tir à 3-points dans le coin (124-111) pour sceller la victoire à moins de deux minutes de la fin.

Yvan Ango

- Publicité -