- Publicité -

La rumeur de l’arrivée de Neymar n’avait jamais été aussi insistante du côté de Paris!
En effet selon une source bien introduite la clause libératoire du Brésilien fixé à 222 millions d’euro aurait été levé par le PSG…

Si les plus sceptiques s’accordent à réfuter cette information s’appuyant sur le démenti du Clan Catalan les amoureux du club de la capital veulent y croire !

Voici quelques raisons de rêver grand:

– Parce que le journaliste qui a lancé l’info est crédible.
Là, l’information nous vient directement d’un journaliste brésilien. En l’occurrence Marcelo Bechler, qui travaille du côté de la Catalogne depuis une poignée d’année. Contacté par 20 minutes, le journaliste Olivier Goldstein, auteur d’un blog sur le fc Barcelone et lui aussi basé à Barcelone, confirme la fiabilité de la source.

Parce que Nasser est sur le coup depuis l’été dernier:
Après avoir compris (tardivement) qu’il ne pourrait jamais s’offrir Lionel Messi ou Ronaldo à moins d’une invasion martienne, Nasser s’est rabattu sur Neymar, pariant sur le fait que le Brésilien se lasse d’aller chercher les bidons pour Messi. Le président parisien a personnellement pris le dossier en main l’an passé, rencontrant longuement le joueur, son père, et été agent de l’époque, Wagner Ribeiro.

– Parce que le Barça a fixé une clause et doit la respecterC’est une sale manie du foot espagnol que d’inventer des clauses à tout va pour ses plus grosses valeurs marchandes. Il n’est donc pas totalement immérité que ça finisse un jour par leur retomber sur le visage. Pour être clair si le PSG met 222 millions d’euros sur la table, soit le montant de la clause libératoire de Neymar, le transfert est dans la poche.

– Parce que maintenant, Dani Alves est là (et c’est loin d’être un détail) Le latéral-droit duPSG et de la Seleção n’est pas seulement un grand nom du football. C’est un grand ami, une sorte de grand frère aux yeux de Neymar (il dit souvent « meu irmão », mon frère, en évoquant Alves). C’est précisément Dani Alves qui l’a couvé à son arrivée au Barça en provenance de Santos. L’attaquant-star du Brésil s’était d’ailleurs ému du départ de son pote pour la Juve l’année dernière.

Au vu de tout ces arguments le rêve est permit pour les supporteurs Parisiens.

 

Yvan ANGO

- Publicité -