- Publicité -

Pourtant troisième du championnat MTN Elite One et qualifié pour la coupe de la CAF, le club de Mbouda a appris ce 8 août 2018 de la FIFA, qu’il sera renvoyé en Elite two.

Le club est Coupable de n’avoir pas respecté une décision rendue le 15 juin 2016 par la Commission de Discipline de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA). Celle-ci demandait à Bamboutos FC de Mbouda de dédommager son ancien coach, limogé abusivement .
Pour comprendre le pourquoi de cette déduction de la FIFA Il faut remonter au début du feuilleton et donc en décembre 2015 lorsque Bamboutos FC de Mbouda recrute Johan Buyle comme entraineur. Le séjour de ce dernier va être écourté à Mbouda la cause, un limogeage pour insuffisance de résultats. Licencié abusivement par le président Justin Tagouh, le technicien Belge décide de saisir la FIFA afin d’être dédommagé. La FIFA lui donne gain de cause et somme Bamboutos de lui verser 16 millions FCFA. Suite au refus des dirigeants de Bamboutos de respecter cette sentence, l’instance à la tête du football mondial somme la fédération Camerounaise de Football de reléguer Bamboutos en division inférieure.  Bamboutos a fait appel auprès du TAS, mais pour l’instant La Ligue de football professionnel du Cameroun (LfPC), devrait procéder à un chamboulement de ses deux championnats. Bamboutos FC de Mbouda qui était classé 3ème au terme du championnat céderait sa place africaine à New stars de Douala. Au bas du classement, Unisport du Haut Nkam, 16ème à la fin de la saison, devrait être maintenu. Des précisions sont encore attendu dans les jours à venir.

Yvan Ango

- Publicité -