- Publicité -

Ce samedi 30 juin 2018 la coupe du monde a perdu ses deux plus grosses stars Cristiano Ronaldo et Lionel Messi.

Ces deux-là se talonnent jusque dans l’échec. Habitués à truster les deux premières places du Ballon d’or, Leo Messi et Cristiano Ronaldo ont donc dit adieu au Mondial en Russie ce samedi, à quatre heures d’intervalle. On a le droit de trouver ça triste, car ce 30 juin 2018 restera certainement comme la dernière fois où on aura vu ces deux géants du football jouer un match de Coupe du monde.
En 2022 au Qatar, le Portugais aura fêté ses 37 ans et l’Argentin ses 35. Si ce samedi après-midi, Messi a chuté devant la furia française, ce soir CR7 a lui buté sur la défense uruguayenne. L’attaquant portugais étincelant face à l’Espagne dans le Fisht Stadium de Sotchi, n’a cette fois pas trouvé la solution. Sa frappe hors de la surface en début de match restera comme une de ses rares tentatives cadrées.
Et il a eu beau regrouper ses partenaires, à la pause, dans le tunnel menant au terrain pour leur délivrer un message d’espoir, cela n’a pas suffi. Son compteur reste bloqué à quatre buts lors de ce Mondial et à sept réalisations en quatre participations (2006, 2010, 2014 et 2018), deux unités derrière le mythique Eusebio.
La petite histoire retiendra que Cristiano Ronaldo comme Messi qui ont fait si mal au PSG avec leurs clubs respectifs du Real Madrid et de Barcelone ont été crucifiés par les doublés de Mbappé et Cavani, deux attaquants parisiens.

Yvan Ango

- Publicité -