- Publicité -

L’Egypte de la star Mohamed Salah et le Maroc entraîné par Hervé Renard sont déjà hors course: Ce Mondial 2018 commence très mal pour l’Afrique, avec déjà deux équipes éliminées sur cinq engagées.
Parmi ceux qui restent, seul le Sénégal peut avoir le sourire après avoir battu la Pologne (2-1). Car la Tunisie, dominée par l’Angleterre (2-1) et le Nigeria, mouché par la Croatie (2-0), sont très mal partis.

https://youtu.be/qSN6HMlS_M8

Les Nigérians « ont été battus par meilleurs qu’eux » et les « Super Eagles » n’ont « pas été à la hauteur de leur brillant parcours de qualification », a analysé auprès de l’AFP Alain Giresse, ancien sélectionneur du Gabon, du Mali et du Sénégal.
Le Nigeria, qui a pris un but sur corner et concédé un penalty évitable, a montré des grosses failles. « Il faut que tout le monde soit concerné par le collectif, ils ont des tendances individualistes », tacle Giresse, qui a trouvé que les leaders de l’équipe, « Moses, Obi Mikel ou Iwobi ont été un peu décevants ».

Yvan Ango

- Publicité -