- Publicité -

Le camp Endy Miyem s’est achevé samedi dernier au gymnase de l’école américaine de Bonapriso. Durant 4 jours, 50 jeunes basketteurs dont 30 filles et 20 garçons âgés de 12 à 16 ans ont revisité quelques techniques du basket-ball moderne et ses difficultés dans le but de mieux appréhender la discipline. A la fin de ce camp d’entraînement, Jacques Miyem le père de la promotrice Endy Miyem s’est réjouit du déroulement de cet événement. Estimant que les objectifs ont clairement été atteints parmi lesquels : aider les enfants à aimer le basket-ball, leur donner les clés d’une possible carrière mais par dessus toutes choses, permettre aux enfants de s’amuser.

L’entraineur François Gomez venu de la France s’est dit satisfait du niveau et promet des lendemains immense au Basket-ball Camerounais à condition que des initiatives comme celle de Endy soient plus fréquentes et que les talents détectés soient suivis comme cela se fait ailleurs. L’équipe du Camp Endy Miyem a donné rendez-vous pour l’édition 2 avec des améliorations à tous les niveaux.

Yvan Ango

- Publicité -