- Publicité -

Le Docteur Manaouda Malachie, Ministre de la santé publique du Cameroun a suspendu le 9 août dernier quelques entreprises camerounaises qui mènent depuis un moment des activités liées à la commercialisation illicite des compléments alimentaires et des boissons diététique nocives pour la santé et quelques fois causes de cancer, d’hypertension artérielle et bien d’autres.

Cette action du patron de la santé au Cameroun intervient un peu plus de deux jours après la diffusion sur France 24 d’un reportage, sur la vente d’un produit éclaircissant fait à base de collagène et commercialisé par les entreprises Nourishka dont la promotrice est nul autre que l’honorable Nourane Foster, Députée PCRN.

Une révélation menée par le journaliste Tony Michael Menga qui ne cesse de faire les choux de la presse locale et même international.

Alerté, Manaouda Malachie crie et suspend les entreprises : Nourishka, Carimo, Mira Cosmétic, Sisi Secret, Vita Shop. Suivant l’arrêté n* 2001/MINSANTE du 22 septembre 2007 portant réglementation de la production et de la distribution des compléments alimentaires au Cameroun, le ministre rappel que « L’importation, la vente ou le débitage a titre gratuit ou onéreux des compléments alimentaires en République du Cameroun est subordonnés à une autorisation préalable du Ministère de la santé publique ».

Serge Bonny

- Publicité -