- Publicité -

La jeune Camerounaise Tecla MBUNUA, étudiante en première année à la Faculté des Sciences Juridiques et Politiques à l’université de Bambili à Bamenda vient d’abréger ses jours sur terre alors qu’elle portait la vie en elle.

Réprimandée par sa génitrice soucieuse de l’avenir de sa fille en qui elle avait reposé tout son espoir, la juriste ira se donner la mort ne pensant pas à sa pauvre maman encore moins au fœtus qui vivait en elle.

Le corps sans vie de la jeune fille a été conduit dans une morgue de la place, laissant la ville dans l’émoi et la consternation totale.

Eve-pérec N.BEHALAL.

- Publicité -