- Publicité -

Durant tout le mois d’octobre de chaque année, la ville de Douala et le Cameroun tout entier se joignent au reste du monde pour sensibiliser et lutter contre le Cancer du Sein.

Célébrée précisément le 19 octobre de tous les ans, la journée mondiale du cancer du sein a été initiée par l’Organisation Mondiale de la Santé OMS afin d’apporter un soutien à ces femmes et hommes qui souffrent de la maladie et également de la prévenir. C’est dans le même sillage que la Camerounaise Danielle Marisa SAMA à travers son agence FOCUS a mis sur pieds depuis 2019 l’événement sportif baptisé LA MARCHE ROSE qui a pour but d’informer, de sensibiliser et de prévenir sur le cancer de sein au Cameroun qui on le précise touche 40% des femmes Camerounaises âgées de -40 ans.

- Publicite -CAN Total sur Laura Dave média

Ce samedi 23 octobre 2021 a eu lieu la 3e édition de la MARCHE ROSE qui a été marquée par plusieurs points :

D’abord la MARCHE SPORTIVE,
Près de 100 doualais se sont retrouvés à la poste de Bonanjo vêtus pour certains de leur T-shirt rose et, pour d’autres des affiches sur lesquels on pouvait clairement lire les différents signes du cancer du Sein, les effets secondaires de l’ablation du sein, les types de dépistage, la mammographie du dépistage , les sortes d’aliments à consommer pour éviter le cancer du sein et bien évidemment l’utilité du Coussin cœur qui permet de soulager les douleurs chez le patients.
Durant 60 minutes exactement, les marcheurs ont sillonnés tour à tour les rues du quartier Bonanjo où le top départ a été donné a 7H30 puis Akwa, Bali (où un stop a été observé pour un moment d’étirements et de rafraîchissement) avant de rallier à nouveau Bonanjo.

Ensuite la DANSE SPORTIVE,
Pendant une demie heure, les marcheurs avec l’appui du célèbre DJ Camerounais Djilé ont revisités les chansons des quatre ères géographiques Camerounaises avec des pas de danse très rythmiques et essorés afin de prévenir voire éradiquer le cancer du Sein à travers la dépense physique, ceci sous la supervision de deux coachs.

Enfin L’ENTRETIEN AVEC UN MÉDECIN,
Dr TAYOU Rachelle, cancérologue en service à l’hôpital de District de Bonassama sollicitée pour la circonstance a, au cours de sa prise de parole, tenu à préciser dans un premier temps qu’une bonne alimentation et une activité physique régulière élimine jusqu’à 40% des cancers dont le cancer du sein, avant de soumettre chacun des marcheurs dans un second temps au cas pratique individuel suivant :

  • Se déshabiller
  • Regarder ses seins pour les femmes et pectoraux pour les hommes devant le miroir
  • Vérifier s’il y a une anomalie dont une blessure sur le mamelon, le mamelon qui rentre à l’intérieur, la couleur de la peau du sein qui change, le sein est plus gros et continue de grossir.
  • – En cas de non anomalie, mettre la main gauche sur la tête, et utiliser le milieu de la main droite pour caresser le sein gauche dans le sens des aiguilles d’une montre, palper le sein, l’appuyer tout en vérifiant s’il y a une boule et une douleur et inversement.

Ensemble contre le cancer du sein. Il peut être soigné quand il est vite détecté, alors tâchons faire recours à la consultation en cas de détection du plus petit signe sur le sein.

Ève-Pérec N.BEHALAL.

- Publicité -