La plupart des corps de l’assemblée générale ont été récemment consultés, dans l’optique de savoir si c’est le scrutin uninominal ou celui de liste qui devait être adopté pour les élections.


Au final comme mentionné dans les statuts de la Fédération camerounaise de scrabble, c’est le scrutin uninominal qui a été adopté malgré la réticence de certaines personne au sein de la fédération.
Il a fallu l’avis majoritaire des scrabbleurs pour finalement retenir ce scrutin-là.
En outre, une commission électorale indépendante a été mise en place telle que prescrite par une circulaire du ministère des Sports et de l’éducation physique.


l’avis des corps de l’assemblée générale a été demandé au vu du timing qui ne permet pas de tenir une AG digne de ce nom, pour respecter les délais statutaires. Depuis le 25 octobre dernier, une commission ad hoc a été mise sur pied de façon unanime. 


Son rôle consiste à recueillir les candidatures, qu’elle va transmettre à la hiérarchie ; elle va également proposer le code électoral qui va être utilisé, dans tous les processus électoraux à venir. 

GEORGES MBIMBE

- Publicité -