Alors que l’épisode sur les sources de revenus des actrices de cinéma Camerounais semblait être passée aux oubliettes, l’ex animatrice de Radio Balafon la nommée Tina Songue vient de donner son avis sur le sujet.

En effet, selon elle « Le grabuge que provoque la pseudo réussite de certaines actrices pousse à se demander si la nouvelle génération d’acteurs est juste faible ».

Dans ses propos disponible sur son compte Facebook, présentatrice du programme CARRIÈRE diffusé sur Canal 2, estime que tournée dans une ou deux séries avec en bonus 2 années et quelques mois d’expériences ne sauraient donner à nos actrices la vie de luxe et la kyrielle de voyages que certaines d’entre elles s’offrent et présentent sur la toile « 02-03 ans de Carrière…une ou deux séries, les voilà ambassadrices de marques, propriétaires de bolides, de grands commerces ouverts à coups de plusieurs millions de francs CFA, congés en Europe et aux Emirats à chaque occasion. ».

Plus loin, l’une des candidates du célèbre programme In 2 Street devenu aujourd’hui Concours du jeune presentateur télé et diffusé sur canal 2 International, semble ne pas comprendre pourquoi ces opportunités ne s’offrent qu’au genre féminin au détriment de la gente masculine qui elle également présentent tous les atouts pour étendre la visibilité des marques « les hommes, sont-ils moins talentueux, ou justes de moins bons clients face aux opportunités présentes dans le monde du showbizz? »

« On se laisse trop vite berner par le bling bling, dosons un peu (comme disent les ivoiriens), aucune fortune ne se bâtit en si peu de temps… » a-t-elle ajouté.

L’on peut se poser la question, le Cinéma Camerounais peut-il réellement offrir une vie de luxe, des voyages huppés à un acteur?

Serge Bonny

- Publicité -