- Publicité -

Alors qu’on pensait que la hache de guerre était enfin enterrée entre nos rappeurs, que non ! On en est loin du climat de paix tant espéré entre eux; bien que l’avoir côtoyé durant un moment seulement.

En effet, le jeudi 13 janvier 2022, le « king Kong » Stanley ENOW a surpris la toile en partageant sur ses réseaux la biographie de son collègue Jovi; dont on sait, les relations n’étant pas au beau fixe.

Quelques heures plus tard, Stanley publiera aussi la bio du « king du game » Maalhox.

Un acte qui sera bien accueilli par ce dernier et qui ne manquera pas de réagir.

24H après, l’auteur de « Hein père » s’intéressera cette fois-ci à son jeune confrère rappeur Ténor dont il présentera également la biographie parfaite.

Une action appréciée par celui-ci qui, a son tour partagera avec ses abonnés une belle photo de lui et de Stanley en deçà de laquelle on apercevra un commentaire du second.

Si tout allait bien jusque-ici. Si le public, les medias, les artistes étaient très heureux de cet appel à la paix qui nous rappelait celui de Mani Bella à lady Ponce il y a plusieurs mois; le souffle sera très vite stoppé à la grande désolation de tous.

Après la mise en ligne du nouveau single  » NYONGO  » de Stanley ENOW ce vendredi 14 janvier à 18H dans lequel on peut clairement l’écouter dire:

 » …il n y a pas deux… Ça fait trop longtemps que je ne fais qu’attendre, qu’un nouveau roi naisse, personne pour défendre, personne pour me succéder dans ce pourri mélange. « 

Le constat fut amère.
Non pas à cause du nombre de vues de cette œuvre musicale très bien travaillée. Mais, force fut de constater que, l’auteur de « Lo beubeh » a purement et simplement supprimé son poste sus visé.

Pourquoi a t’il supprimé ce post?

N’aurait il pas apprécié cette phrase de Stanley ou alors ce projet musical ?

Est-ce une erreur digitale?

Est-ce un buzz ? Ce sont là de nombreuses interrogations que se posent les internautes en attente de réponses qui, peut-être n’arriveront Jamais.

Ève-pérec N.BEHALAL.

- Publicité -