- Publicité -

Encore très tabou dans plusieurs sociétés et familles Africaines bien que faisant partie du quotidien, la masturbation est définie selon le dictionnaire Larousse comme: une excitation manuelle de ses propres organes génitaux.
Ces derniers représentent aussi bien chez l’homme comme chez la femme les éléments indispensables dans le processus de la multiplication de la terre et par ricochet soumettent l’être humain à des envies et désirs qui sont souvent contrôlés ou non.
C’est à cet effet que votre magazine Laura Dave Média a donné la parole à quelques stars Camerounaises préférées du public, qui racontent leurs expériences avec la masturbation.

Pour la tiktokeuse Madame Cooper, la masturbation occupe une place importante :

« la masturbation est pour moi la moyen le plus simple et pratique pour me donner du plaisir, je me masturbe en moyenne deux fois par semaine, c’est important pour moi. Je prend beaucoup de plaisir à le faire. Mon partenaire vit à des milliers de kilomètres et il faut bien que je trouve un moyen d’évacuer mon trop plein d’excitation et cela passe par la masturbation » nous avoue t’elle.

À tous les fans de son grand sourire et à ceux qui cherchaient le secret de sa continuelle bonne humeur, elle révèle :
« La masturbation me permet de déstresser, c’est la raison pour laquelle je suis toujours de bonne humeur. Je le fais souvent avec mon homme par appel vidéo. »

Si pour certaines le concombre est leur fidèle allier, la mère de jaydon pour sa part fait recours à d’autres techniques pour assouvir ses besoins:
« Je suis une femme libérée et j’aime les petites belles choses de la vie. j’utilise mes doigts et j’ai un tas de gadgets aussi que sont le Hitachi et vibro… Souvent juste en regardant les photos de mon homme où en pensant fort à lui, je me mets bien toute seule » renchéri t’elle.

L’actrice et chanteuse Farida quant à elle bien qu’en couple pense qu’il y a des plaisirs qu’on peut se donner soi-même :


 » Je suis en couple, ça m’arrive de me masturber, il y a des plaisirs qu’on peut se faire. J’utilise des petits objets mignons ».

Du côté des hommes, la masturbation est, selon le modèle photo, animateur et photographe Ghislain NGONGANG nécessaire pour le trop plein de la libido mais à une fréquence réglementaire:

 » Selon les circonstances, la masturbation peut s’avérer porteur de bienfaits sur le plan émotionnel. Mais elle pourrait si excès s’en suit, être liée à une certaine annihilation de l’esprit menant à l’addiction. Se masturber oui quelques fois car peut soulager en période de forte montée de la libido »

Sur son expérience, il raconte :
« Dans mon enfance , j’étais très fan de scènes pornographiques, chose qui a accéléré le processus et qui m’a introduit dans une carrière de branlage. Au début j’utilisais le savon, ensuite le lubrifiant avant de pouvoir m’en acquitter et y aller à sec à une fréquence moyenne de deux fois par jour. C’était donc ainsi durant toute ma  »carrière » d’une dizaine d’années. »

Tout commencement ayant une fin, Ghislain dit avoir divorcé d’avec la masturbation :
 » j’ai pu il y a quelques mois prendre ma retraite à la Roger MILLA. C’était un évènement grandiose pour moi, je l’ai célébré par un tweet qui a attiré l’attention de mes anciens compagnons de bord. »

Contrairement à son collègue modèle Photo susvisé, Cheikh THIAM pour sa part dit ne jamais eu à faire à la masturbation :

 » La masturbation est une mauvaise chose, je suis en couple »
Il préconise l’abstinence et traite ceux qui la pratique de « faibles »:
« La masturbation c’est pour les faibles. Je préconise l’abstinence », pense le model photo, mannequin et acteur de 23 ans.

Si elle se révèle plus ou moins utile, la masturbation selon des médecins présente des conséquences catastrophiques. Il est important de la pratiquer intelligemmen pour ceux qui en sont fan.

Ève-Pérec N.BEHALAL.

- Publicité -