Dolly Sorel Nwafo, auteure-Compositeur de nationalité camerounaise a su graver son nom dans un registre qui peinait à faire écho dans le vaste univers de la musique Camerounaise. Le slam devenu son identité remarquable, la slameuse de son nom d’artiste Lydol évoque ses 12 années de bonheur à rehausser le Slam, une poésie orale, une narration sur un rythme scandé.

La chanteuse qui avoisine la trentaine d’âge avoue être tombée amoureuse de cette façon de déclamer lors de son tout premier atelier à l’IFC de Douala avec le collectif La Phrase Slam de Rodrigue Ndzana auteur du titre C’est monté, c’est descendu, elle a été soutenue à cette époque par l’humoriste Moustik le Karismatik.

Certe un don venu du ciel et révélé après cet atelier, Lydol dans une publication sur ses réseaux sociaux avoue avoir réappris à écrire, à mieux s’exprimer  » …J’ai appris à exprimer ce que mon coeur cherchait à cacher, à capitaliser chacune de mes émotions, j’ai appris à écrire et à dire même dans mes silences ».

12 années d’expériences, d’aventure et de réinvention, la slameuse camerounaise ayant pour idole Youssoupha s’est faite une place de choix, elle a brillamment représenté son vert rouge et jaune dans plusieurs événements culturels à l’étranger notamment le MASA à Abidjan, à la compétition l’Afrique a un incroyable talent, au Festival International N’Djam au Tchad, au Festival Sautu Za Basura en Tanzanie, elle a d’ailleurs été en 2019 finaliste du prix découverte RFI et récemment ses brillantes prestations les 8 et 11 juillet 2022 au théâtre de la ville Paris dans le cadre du programme Sur la Route des chefferies.

Auteur d’un album et de plusieurs singles parmi lesquels des collaborations avec des chanteurs voix :

  • Roma featuring Cysoul
  • Bango Bango featuring Aveiro Djess
  • Affaire d’Amour feat Rinyu

Elle a donné de son expertise sur la présentation de la tracklist de deux artistes notamment Krys M du Cameroun et du Franco-Congolais Singuila.



La slameuse annonce pour bientôt son deuxième album HYBRIDE qui est  »…Une partie de moi que beaucoup ne connaissent pas mais que vous allez apprendre à aimer ».

Serge Bonny

- Publicité -