Une deuxième tache sur le film Camerounais The Fisherman’s Diary depuis qu’il a été acheté par Netflix.

Rappelez-vous, le 02 mars dernier au lendemain de l’annonce de la diffusion de ce film sur la principale plateforme de contenu et de production avec environ 200 millions d’abonnés dont 70 aux USA Netflix, le producteur Camerounais Blaise B avait donné un délai de 24h à Kang QUINTUS, producteur du film The Fisherman’s Diary pour lui verser la somme de 100.000.000 de FCFA pour les 27 bandes annonces originales qu’il avait produites, mixées et masteurisées.

Comme ci cela ne suffisait pas, hier 03 Avril 2020, veille de la diffusion effective de ce film Camerounais sur Netflix, c’est au tour de Françoise Ellong-Gomez de se lâcher.

Scénariste et réalisatrice, la benino-camerounaise n’est pas allée d’une main morte pour exprimer la froideur qui ressort quant à la sortie de ce film sur Netflix :

 » L’enthousiasme que j’ai eu pour la sortie de  » THÉRAPY » sur Netflix, je ne l’ai pas pour  » The Fisherman’s Diary » à cause du producteur du film. »

La promotrice des LFC Awards et mère des films à succès WAKA et ENTERRÉS a aussi précisé la raison qui nourrit son indifférence :

 » Monsieur est venu me brass Inbox parce qu’on a osé dire que Daniel KAMWA a été le 1er Camerounais pré sélectionné aux Oscars »

2e film Camerounais diffusé sur Netflix depuis ce 04 avril 2021 après THÉRAPY (1er film diffusé depuis le 26 mars 2021), The Fisherman’s Diary bien qu’il draine avec lui plus d’une trentaine de prix de part le monde, 15 nominations aux cérémonies African Movies Academy Awards et une présélection aux Oscars, semble être une caillou dans la chaussure de plus d’un du fait de son producteur.

Ève-Pérec N.BEHALAL.

- Publicité -