- Publicité -

C’est sur le réseau social Facebook que l’une des portes étendard de la chanson Camerounaise Kareyce Fotso a choisi pour livrer son mécontentement face au silence de cimetière dont fait preuve l’entreprise en charge de la distribution de l’électricité dans son pays le Cameroun ceci a la suite des coupures intempestives d’électricité orchestrées par cette dernière.

Pour la chanteuse de la World Music, il difficile de faire un chiffre d’affaire depuis le début de cette peine à elle infligée, bien au delà, l’ex coach du concours de la chanson mutzig affirme  »Mon bailleur ne tiendra pas compte du fait que j’ai fait des semaines sans travailler par manque d’électricité », difficile pour la lauréate du prix des scènes du théâtre francophone en 2009 de joindre les deux bouts avec sous son aile de jeunes employés  »Quelques camerounais que j’emploie comprendront-ils que leurs salaires ne puissent pas être payer?Et même s’ils comprennent,leurs enfants mangeront-ils la compréhension… »

Elle invite l’entreprise à  »… Sortir de votre confort pour nous expliquer clairement les choses ». Une situation qui perdure depuis le début des pluies du côté de Yaoundé au Cameroun et dont l’humoriste Moutik le karismatique avait déjà fait mention.

Serge Bonny

- Publicité -