- Publicité -

Il est connu pour ne pas avoir sa langue dans les poches. Il y’a quelques jours à peine Ebenezer Kepombia dit Mitoumba, le réalisateur, comédien et producteur de séries sur le territoire Camerounais ayant de plus en plus le vent en poupe a fait une sortie le mercredi 7 avril 2021 sur son compte officiel Facebook dans laquelle il invite ses confrères cinéastes à respecter les formats pour la durée des épisodes de leurs séries qu’ils proposent aux médias internationaux.

Des propos mal compris par certains internautes, qui y trouvent un goût amer d’extrême jalousie de celui dont le succès de la série  »Madame…Monsieur » ne cesse de faire les choux de la presse locale et même internationale, comme l’indique ces extraits de commentaires des internautes.

Dans son élan de partage d’expérience et une quête perpétuelle pour des beaux jours des séries TV en Afrique et particulièrement dans son pays le Cameroun, Pa’a kepo comme on l’appelle affectueusement n’a pas hésité ce 8 avril de lancer un autre conseil dont la substance tourne autour des techniques d’exploitation d’une oeuvre cinématographique et semble balayer du revers l’option Youtube, qu’il qualifie de  »dernière destination ».

voici un morceau choisi de ses dires.
Pour les longs métrages :

  • Projection en salles
  • Les plate-formes
  • Les télévisions
  • Les compagnies aériennes et même terrestres de voyage
  • Youtube

Le procédé est le même pour les séries TV et feuilletons, il ajoute  »Le Producteur est un commerçant, il doit donc savoir où et comment vendre sa marchandise ».

Serge Bonny

- Publicité -