Alors que le peuple africain était informé il y’a quelques jours sur geste du footballeur de nationalité sénégalaise Idrissa Gueye, refusant d’arborer le maillot du PSG au couleur arc-en-ciel (Symbole par excellence du mouvement LGBT, Qui concerne les Lesbiennes, les Gays, les Bisexuels et les transgenres) associé à la journée de lutte contre l’homophobie. Le milieu de terrain évoquait alors des Raisons Personnelles face à ce refus qui a fait échos au sein de l’équipe du PSG et même de la France.

Ce 26 mai 2022, c’est autour du producteur et responsable de RP Production Robinson Piffo d’eclairer la lanterne des ses followers sur la symbolique des couleurs arc-en-ciel en s’inspirant du vêtement de l’artiste Diana Bouli.

Selon lui, la jeune camerounaise devrait se méfier des couleurs des vêtements qu’elle arbore afin d’éviter de se faire taxer de tout les noms <<…De peur qu’on vous confonde, évitez ce drapeau sinon on va tout simplement déduire que vous appartenez à cette communauté et ce sera à vos risques et périls du moment où on sait que l’homosexualité reste puni par la loi camerounaise jusqu’ici >> a-t-il fait savoir.

Il renchérit dans son élan de conseil que la Communauté LGBT serait entrain de tout faire pour imposer son règne sur le territoire africain qui essaie tant bien que mal à bannir ces orientations sexuelles <<…En communication, on appel ça du subliminal, la communauté LGBT est entrain de s’imposer dans notre société de manière subliminale >>

Pour rappel, le Cameroun est l’un des pays africains qui rejette l’homosexualité et le considère comme un crime depuis 1972. Selon les dispositions légales, l’article 347-1 du code pénal promulgué par la loi n° 2016/07 du 12 juillet 2016 stipule << Est puni d’un emprisonnement de six mois à cinq ans et d’une amende de vingt mille (20.000) à deux cent mille (200.000) frs, toute personne qui a des rapports sexuels avec une personne de son sexe >>

Serge Bonny

- Publicité -