- Publicité -

En séjour sur le territoire ivoirien, Dandi Lou Hélène grand-mère du chanteur de regretter mémoire Dj Arafat a livré durant une émission les enjeux de la fondation Dj Arafat Forever présentée à la presse le 12 août 2020.

Un peu plus d’un an et demi après la disparition tragique du Daishi, force a été de constater de bruyantes polémiques autour de l’image et de la gestion des biens du célèbre chanteur parti à la fleur de l’âge des suites d’un accident de moto.  » Il y avait trop de choses qui nous faisait souffrir… Ses intérêts étaient en péril, il fallait les immortaliser, les pérenniser et nous avons eu l’idée avec Dandi de créer une fondation » déclare Huoung Eugène, Oncle paternelle de Arafat présent à l’émission.

 »Il y’a des personnes qui profitent de son image pour se faire un nom et je dis Non… » déclare la mère de Tina Glamour, qui pensent que l’image et les œuvres de son petit-fils doivent être respectées à leur juste valeur au regard de l’impact et de l’effet créés par ce dernier malgré sa disparition,  » On doit le faire revivre..  »’ d’où la nécessité de cette fondation qui de prime abord se veut non lucratif, s’engageant à la poursuite des œuvres non-achevés par illustre disparu, à la protection de son image et des droits fondamentaux à l’endroit de sa progéniture.

Dandi Lou Hélène met néanmoins en garde les promoteurs d’événements qui utilisent le nom  »Daishi » sans le consentement de la famille et de la fondation en organisant des événements, concerts et autres qu’ils pourront désormais faire l’objet de poursuite judiciaire.

Elle annonce pour très bientôt un musée au nom d’Arafat et la mise en ligne des chansons composées par ce dernier lors de son vivant, des actions qui contribuent à pereniser l’image de Arafat comme on le voit avec Bob Marley figure éponyme du reggae adulée aujourd’hui par plus d’une génération.

Serge Bonny

- Publicité -