»Coco Argentée a raison, Eric Christian Nya… n’invite que ses frères du village dans une télé des autochtones. », depuis quelques jours, c’est ce type de messages qui créent la panique et semblent vouloir condamner le présentateur vedette de l’émission Cameroon Feeling diffusée sur les antennes de la télévision nationale du Cameroun Crtv.

ERIC CHRISTIAN NYA qui cumule a ce jour plus de cinq ans en tant acteur principal des matinales de la Crtv au travers des émissions  »Bonjour le Cameroun » à l’époque et  »Cameroon feeling » ce jour refuse cette idée de tribalisme. une pensée soutenue par une cuvée d’acteurs du showbiz réfutant eux aussi cet acte tribal visant à ne recevoir que des  »Bamilekes » les figures ou personnalités de l’ethnie d’origine du présentateur.

Les faits remontent il y’a quelques jours alors que le présentateur avait pour inviter la chanteuse Coco Argentée qui malheureusement n’avait pas été disponible pour l’émission, le présentateur Éric lui demandera par la suite de faire une vidéo d’excuse chose que la chanteuse et actuelle figure emblématique du Bikutsi n’aura pas fait. Coco Argentée aurait plutôt contacté l’animateur de Tam Tam Week-end Massa Ivo puisque très proche de ce dernier afin que celui-ci lui accorde un passage pour ladite émission prévue le Dimanche. Mise au courant, la direction des programmes chapeautée par Emmanuel Mbede a ce moment là réfutera cette option, la chanteuse arrivera néanmoins à l’émission puisque non informé du rejet de sa participation au programme Tam Tam Weekend. Arrivée à l’émission, c’est une ruée de déclarations à l’endroit d’Éric Christian Nya qui s’évaderont de la grande tour de Mballa 2 à Yaoundé.

Les acteurs du Showbiz à l’instar de Queen Eteme, Azazou, Marie Gabrielle Mfegue, Pascal Pierre Bengono, Chantal Ayissi, Big Benji Mateke et bien d’autres s’opposent à l’idée d’un acte tribal de la part de l’accusé. Au regard des 12 dernières productions du présentateur l’on constate un grand effort dans la valorisation de la culture camerounaise aussi bien dans sa diversité et sa splendeur par la présence en studio des musiciens, promoteurs d’événements dont l’etiquette de  »Bamilekes » est loin d’être vrai.

Courage sur ce coup Éric…

Serge Bonny

- Publicité -