- Publicité -

Les mélomanes et les passionnés de musique fréquentent sans cesse des sites de téléchargement à la quête d’un nouveau single d’un (e) artiste préféré (e). La question de l’illégalité de ces plateformes se pose avec acuité. Des artistes ne rentreraient pas malheureusement dans leurs droits. La qualité des chansons est remise en cause due aux fichiers corrompus, durée écourtée et morceau entrecoupé.

Comment donc se distraire en toute légalité et sans entrave ? Des moyens sont envisageables, à chaque difficulté se trouve une solution. Il est fortement conseillé d’aller sur la page web (facebook, twitter, instagram) d’un artiste. Une fois présent, on met l’accent sur les sections de « download » renvoyant aux sites licites. C’est aussi le cas de quelques ordinateurs (PC, Mac ou Linux) équipés d’une interface avec un magasin de musique en ligne. On peut également évoquer les tablettes et certains smartphones reliés aux espaces en ligne de contenus culturels musicaux.

Toutes ces possibilités vont permettre aux internautes de se connecter et d’entrer légalement en possession des musiques et autres données numériques.

TNK.

- Publicité -