À l’issue de la traditionnelle grande messe de la Draft qui a eu lieu dans la nuit du 22 au 23 juin dernier à Brooklyn aux États-Unis, seulement 58 joueurs sur les 250 candidats ont été élus pour entrer à la NBA, meilleure ligue de basket du monde.

Parmi ces 58 recrutés, figure à la 33e place le pivot camerounais Christian Junior KOLOKO.

Âgé de 22 ans, avec une taille de 2m18 et une envergure gigantesque de 2m32 pour 102 kg, Koloko alias  » Albatros » est un natif de la ville de douala qui sort fraîchement de la célébrissime université d’Arizona dans laquelle il a passé trois brillantes saisons dont la dernière a été sanctionnée par 34 victoires, 3 victoires seulement.

Non prédestiné à une carrière de basketteur, Koloko commence par le football avant de s’orienter rapidement vers le basketball à l’âge de 12 ans, du fait d’une forte poussée de croissance (il passe de 1m65 à 1m89 en 18 mois).
Au bout de quelques entraînements, il sent que la passion pour la balle orange est grandissante mais ne pense toujours pas à un futur comme sportif de haut niveau, lui qui a toujours été un élève brillant.

Le jeune lion indomptable progresse sur les terrains et, en 2017, il reçoit des offres pour se rendre aux États-Unis et ainsi faire Sport-etude dans un lycée de Californie, à Sierra Canyon School malgré qu’il ne maîtrisait pas la langue anglaise.

Au bout de moins de deux ans, il reçoit des offres des grandes universités comme Arizona, California et Vanderbit, mais aussi des plus prestigieuses du pays comme Stanford, Princeton et Havard qui sont séduites par son parcours scolaire brillantissime. Mais, il finira par choisir Arizona:
 » J’ai choisi Arizona car la tradition basket de cette fac ainsi que la qualité des cours qui m’y étaient proposés m’a rapidement séduit  », avait-il expliqué.

Élu dans le meilleur cinq majeur de la saison dernière pour les équipes de la moitié Ouest du pays. C’est alors qu’il décide de passer au niveau supérieur et s’inscrit à la Draft.
Bonne décision pour lui qui a donc rejoint la NBA tout comme ses compatriotes Joël Embiid et Pascal Siakam et va signer à Toronto Raptors .

 »j’ai le cameroun dans le cœur, dans mon âme  », a t-il lâché quelques heures avant son élection.

Bon vent Christian !

Eve-pérec N.BEHALAL.

- Publicité -