- Publicité -

Une sculpture à l’effigie du cinéaste camerounais Jean-Pierre Dikonguè Pipa est en train de prendre vie à Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso et ville où se déroule le Festival Panafricain de Cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO).

 

Notons que Jean-Pierre Dikonguè Pipa a reçu la récompense de l’Étalon d’or de Yennenga en 1976 grâce au film « Muna Muto ». Des statues à l’effigie des vainqueurs de l’Étalon d’or de Yennenga ont été implantées dans la ville de Ouagadougou. Celle de cet illustré réalisateur camerounais est très attendue et une campagne de mobilisation intitulée « Dikonguè Pipa Ouaga 2019 » a été lancée et invite tous les camerounais à se mobiliser pour l’implantation de son monument sur le sol burkinabé en février 2019.

   

L’équipe de Cordia Production est au centre de cette initiative patriotique et a assisté au début de cette sculpture de représentation de Dikonguè Pipa. La directrice générale de Cordia Production et Michel Kuaté étaient présents lors de cette sculpture et le sculpteur a réussi ainsi à ressortir la tête grâce à la photo (avec laquelle il travaille) du réalisateur de « Muna Muto ».

TNK

- Publicité -