- Publicité -

Après un an de préparation pour sa prestation au FENAC 2018, le Rhumsiki Choir Cameroon n’a pas pû prester hier soir comme prévu et son responsable s’en plaint.

Malgré les hautes instructions du Ministre des Arts et de la Culture, relayées par le Directeur de l’Ensemble National le Rhumsiki Choir Cameroon Rcc et son orchestre de balafoniste chromatique n’a pas presté au Fenac. Les enfants sont rentrés déçus. Pourtant de grandes figures comme Aladji Toure, San Fan Thomas, Sally Nyolo et bien d’autres ont apprécié le travail fait par ces enfants de 8 à 13 ans… Dommage tout ce travail abattu. Triste notre pays et triste la Région de l’Est qui a mis en exergue certains talents au potentiel vocal très peu convaincant. Honte à certains grand directeurs du MINAC qui ramènent toujours le Rhumsiki choir au rang de chorale d’église, ne sachant aucune différence entre chorale et chant choral. Honte à une organisation tatillonne qui programme plus d’artistes non inscrites sur la liste de passage ou qui marchande les passages des artistes. Mon pays va très mal.

- Publicite -sygercam.org
- Publicité -