- Publicité -

Coup de tonnerre dans le monde de la musique puisque l’album « Thriller » de Michael Jackson s’est fait dépasser au classement des albums les plus vendus de l’histoire aux États-Unis.

Selon la Recording Industry Association of American, l’organisme en charge d’opérer ce classement, l’album compilation du groupe rock The Eagles, intitulé “The Eagles – Their Greatest Hits 1971-1975“, s’est vendu à plus de 38 millions d’exemplaires. En comparaison, l’album « thriller » du roi de la pop qui ne s’est vendu qu’à  33 millions d’exemplaires, depuis sa date de sortie, soit 1982.

Chose étonnante, la compilation des Eagles ne comporte même pas le titre phare du groupe, à savoir « California », sorti en 1977. On imagine que si ce dernier s’était retrouvé dans cet album, la barre des 40 millions aurait été aisément franchie.

- Publicité -