- Publicité -

C’est un secret de polichinelle pour les acteurs du showbiz Camerounais, Eskalibure de son vrai nom Yongue Samuel Dominique Achille est à ce jour considéré comme celui qui détiendra l’héritage de la méga star de la chanson du 237, Petit Pays. Ceci au regard de la tournure que prend depuis quelques mois sa carrière musicale.

Après avoir été bercé durant des décennies par le grand maître Rabba Rabbi, il abandonne ses études en infirmerie, histoire de suivre les traces de son idole. Malgré la fleur de l’âge, il intègre grâce à sa détermination et son talent de chanteur la légendaire troupe des « Sans Visa » qui a formé au passage les chanteurs Xavier Lagaffe, Moni Eka, Samy Diko, Feelingue Hiroshima et bien d’autres.

Le rêve du jeune tapi dans l’ombre depuis 2003 voit le jour à la suite de sa prestation en décembre 2011 au stade Mbappe Leppe pour les journées portes ouvertes organisées par celui qui porte aujourd’hui le nom de Mentor puis, il enchaîne des tournées à travers l’Afrique aux côtés de ce dernier. En 2014 il sort son premier titre « Sango Loba » extrait de l’album « Generation Effata » d’une troupe similaire à celle des « sans visas » qu’il aura lui même créée au début des années 2000.

Son engouement, son amour et sa soif de hisser dans les plus grandes Cimes son art l’ont conduit à livrer un maxi single de 4 titres « Mariama »


« Na titi », « Hommage » tous deux sortis en 2020 et le plus récent « Je t’ai montré » en featuring avec le grand maître Rabba Rabbi. Ce titre produit sous le label Rabba Rabbi production réalisé par Roger Makanda ne cesse de pointer des vues notamment sur la plateforme Youtube depuis sa mise en ligne le 3 décembre dernier .

C’est un titre qui à la première écoute nous rappelle les années 80 et 90 très influencées par Petit pays qui nous plonge vite dans une ambiance démesurée sous un fond de Makossa moderne.

 » Tout le monde debout sur la piste de Eskalibure de petit pays. » comme le dit petit pays.

Serge Bonny

- Publicité -