- Publicité -

Le Cameroun en particulier et l’Afrique centrale en général ont rendez-vous le 26 janvier prochain à l’Institut Français de Douala. C’est à l’occasion du concert de la camerounaise Sally Nyolo et la gabonaise Patricia Badjogo. Ces deux voix féminines du continent d’ébène vont bercer les coeurs par leurs mélodies.

Sally Ndolo incarne la longévité et la sagesse et Patricia est une artiste située sur une pente ascendante. Elles sont des garantes de la tradition et des ambassadrices de la culture africaine et bantoue. Connectées à leurs racines, elles vont partager avec le public et les mélomanes, les valeurs et les joyaux de la musique africaines. Le Cameroun et le Gabon sont en avant grâce à ces deux artistes qui font une musique de fusion et de percussion. Deux styles, deux générations, deux visions et deux cultures certes différentes mais réunies par la musique qui sera toujours universelle. Les musiques du monde sont au devant de la scène et le public n’a qu’à bien se tenir puisqu’il sera servi en termes de mélodies, d’émotions et de spectacles.

TNK.

- Publicité -