En route pour la caisse, c’est au deuxième étage de l’immeuble Hogmeni à bali dans la ville de Douala ce jeudi 18 Aout 2022, que les premiers artistes de la région du littoral, bénéficiaires de la première séquence du recouvrement des arriérés des droits d’auteurs CMC-SOCAM ont retiré leurs feuillets en vue d’entrer en possession de leurs droits d’auteur.

A notre présence sur les lieux , les artistes défilaient à compte gouttes et à tour de rôle en s’identifiant au préalable muni de leur pièce nationale d’identité en cours de validité ou d’une procuration dûment visée à présenter dans ce cas précis auprès de dame Dinally pour ceux invalides ou hors du pays.

Interrogé sur l’évènement de ce pain béni qui tombe à quelques semaines de la rentrée scolaire, Kaisa Pakito, artiste musicien, interprète et membre de la Commission d’organisation est revenu sur la genèse : « C’est une opération enclenchée depuis environ 5 ans aujourd’hui. Je n’avais pas de poste mais j’étais juste du comité et j’apportais ma petite pierre à l’édifice…l’attente à certes été longue parce que l’administration est lente et les négociations ne sont pas toujours favorables au moment où l’on les souhaitent. On parle en terme de millions et il fallait que ça prenne du temps, ce n’était pas évident. Il a fallu que les créanciers reconnaissent leurs dettes et maintenant qu’on se mette ensemble pour savoir qui doit bénéficier… »

Si de son côté il n’a aucune plainte, Djene Djento artiste musicien, producteur n’est pas du tout satisfait de sa cagnotte « Je vais aller à la présidence si dans cette répartition je ne suis pas parmi les millionnaires… » a fait savoir l’auteur du titre DEBROUSSAILLER tout en précisant : « …Je suis étonné qu’on dise que la répartition va de 5.000 à 5.000.000 frs CFA. J’arrive aujourd’hui, je n’ai pas pu avoir mon dû comme il se doit. J’ai perçu moins de 500.000 frs et dans cet argent on me coupe 75.000Frs pour un prêt dont j’ignore les origines… Ou c’est la propagande qu’ils font, il faut qu’ils nous disent où est passe cet argent … »

La chanteuse Nono Flavy pour sa part, n’a pas souhaité s’exprimer sur la question.
« Je n’accorde pas d’interview sur ce sujet de droit d’auteur au risque de voir mes propos être déformés ».

Hors caméra dans les couloirs, la légende du Makossa Mbangue Show par ailleurs auteur du célèbre titre Musima Mua Su sur ses deux béquilles, sans avoir remarqué la présence de nos équipes a lâché que son feuillet indique qu’il percevra la somme de quatre vingt dix-sept milles francs fcfa (97.000)

Bien que l’argent destiné aux droits d’auteurs soit disponible, c’est tout de même une nouvelle bataille qui s’annonce si l’on s’en tient au mécontentement de certains artistes face à leurs feuillets ce jeudi 18 août 2022 à Douala. La commission a néanmoins prévu « …Une cellule de requête qui traitera les dossiers positivement ou négativement mais en 48h. » comme nous a rapporté Kaisa Pakito, tout en soulignant qu’une seconde vague est annoncée d’ici la fin de cette année 2022.

Serge Bonny et Ève-Pérec N.BEHALAL.

- Publicité -