Ils sont Aïcha BM, Fleaby Nkoa, Franck Talla et Sandrine Abouang, les 4 lauréats de la toute première cuvée du MTN Zik Academy. Une compétition musicale dont l’objectif est de faire éclore le talent de chanteur de quelques jeunes basés sur le sol du Cameroun, Afrique en miniature.

Après une aventure exceptionnelle dans les 4 mûrs de la villa en plein coeur de Douala, les lauréats comme promis par la marque de téléphonie MTN Cameroon ont bénéficié d’une expérience Imbattable avec Salatiel, artiste musicien, parrain de cette édition, non sans oublier l’accompagnement des masterdontes de la chanson Camerounaise Annie Anzouer et la légende Aladji Touré qui se sont tour à tour appesantis sur la gestion de la scène, les techniques vocales mais plus encore, la survie dans le showbiz.

Avec pour ultime objectif de conquérir la scène nationale et toucher les plus grands podiums du monde musical, le quatro se dit être paré d’ici quelques années pour une carrière aussi fleurissante que celle des coachs respectifs Annie Anzouer, Aladji Touré et Salatiel qui pour sa part a pris le relais de la formation au sortir de la villa dans laquelle regnait une ambiance bon enfant ceci pendant deux bonnes semaines.

Les 4 révélations de cette première édition du MTN Zik Académy ont par la suite été suivi de prêt en studio par le producteur Salatiel et, en janvier 2022 le single Jouer du concept Imbattable de MTN Cameroon a été dévoilé pour le plaisir des millions d’abonnés de la marque mais et surtout, pour les passionnés de la balle ronde ceci à l’aube de la CAN TOTAL ENERGIES Cameroun, grande messe du football continental organisée par le Cameroun.

Chacun pour sa part après cette expérience inouïe aux côtés de Salatiel a livré à la fin du mois d’août 2022 un single produit par Alpha Better Records et un vidéoclip réalisé par Mr Tcheck le tout, en plus d’un million de francs pour chaque lauréat.

Comme un vin qui se bonifie tous les jours, la plus jeunes des lauréats Aïcha BM, fille d’un ex guitariste, s’est inspirée de son vécu pour aborder l’histoire d’une jeune fille passionnée qui embrasse les métiers de musique sans le vouloir. Elle aborde avec brio ce pan de sa vie dans son opus Je n’ai rien volé

Le romantique Eton Fleaby Nkoa avec sa musique urbaine colorée des langues Eton, du Français, de l’anglais et du camfranglais a livré son single Bébé, un coton tige exceptionnel qui tire son inspiration de son passé.
https://youtu.be/Q1F04aYKj00

Le single de Franck Talla quant-à lui est une Conséquence de l’inspiration sur des sujets liés au Kongossa communément appelé Japap sur le triangle national. Après des années a flirté dans les cabarets et à aiguiser sa guitare, il décide de rendre un hommage en chanson à sa mère décédée. Il raconte avoir écrit cette chanson en sa compagnie.

Aimée Sandrine Abouang n’est pas en reste, elle a également présenté il y’a peu son opus AWA qui veut dire merci en Ngoumba, une langue issue des profondeurs de Kribi.
Dans sa démarche artistique, la jeune pétrie de talent trouve primordial de dire merci au Bon Dieu, aux âmes qui militent pour la paix, aux médecins qui sauvent des vies malgré la pandémie meurtrière qu’est le Corona virus.

En attendant la prochaine saison qui s’annonce très mouvementée savourez sans modération les sonorités de ces pépites de la chanson Camerounaise dévoilées par le programme MTN Zik Academy.

Serge Bonny

- Publicité -