- Publicité -

Très attendu par le public camerounais depuis l’annonce de sa sortie officielle il y’a quelques semaines pour la date du 14 janvier 2022, le nouveau single « NYONGO » du rappeur camerounais Stanley Enow semble ne pas véritablement susciter un grand engouement d’abord chez les acteurs du showbiz mais aussi chez quelques fans qui trouvent que le talent du tout premier MTV Awards du cameroun aurait dilué.

En dehors de cette catégorie de personnes figurent quelques un qui trouvent en « Nyongo’‘, une affirmation du King Kong depuis plus de 8 ans Aujourd’hui. C’est premièrement dans une chronique que le Blogueur et critique en art musical Atome fera cette révélation après avoir percé les différentes facettes de cette galette musicale  »…Le message sous-jacent est que depuis 8 ans déjà, il est le seul à être allé loin en tant qu’artiste ou rappeur Camerounais…le seul détenteur d’un MTV Awards, le seul à avoir suscité des grosses collaborations à l’instar de Davido, Fallu Ipupa sur ses albums ».

Chez les fans qui ont pris le soin de lire minutieusement le vidéoclip de 3 minutes et trente secondes réalisé par POINTED estiment que :
 »Your Place in Cameroon music industry is indusputable »,  »No nude, no vugal language, great message. Perfectly shot, King Kong Nevers disappoints ».

Comme quoi ils valident mordicus ce single.

Pourquoi certains n’apprécient pas « Nyongo » ?

Voici quelques réactions sur Twitter qui illustrent l’insatisfaction de certains malgré les fleurs des autres cités plus haut.

Pour Ayissi N.Thierry, Membre du label Empire Company et Manager de Mimie,  »Musicalement, je pense qu’il ne faut plus rien espérer venant de Stanley » a-t-il écrit.

A sa suite s’ajoute l’analyse de l’homme de médias Manfred Essome  » Dans le clip, a dessiné du Casa de Papel à la façon 237. Les dossards des figurants font références à des sujets, à des prisonniers : une manière de montrer sa domination, sa supériorité face à ses détracteurs », il rajoute dans ses multiples tweets qu’il attribue au titre Nyongo la note de 5 sur 20.

Pour rappel Stanley Ebai Enow de son vrai nom, a opté depuis quelques jours à dévoiler selon lui les meilleurs rappeurs de son pays le Cameroun. Une technique très appréciée du grand public au regard des différends qui existaient entre lui et certains de ses confrères du milieu à l’instar de Jovi et Maalhox.

A la suite de cette initiative, s’agit-il d’un simple clin d’œil d’encouragement pour ses confrères alors que dans « Nyongo » il s’autoproclame roi ? ou d’une stratégie pour se racheter auprès du public qui semble ne plus le validé ?

Toujours est-il que le vidéoclip de Nyongo, deux jours après sa mise en ligne comptabilise moins de 80.000 vues.
Vous pouvez le regarder et laisser vos impressions.

Serge Bonny

- Publicité -