- Publicité -

Novice dans la musique, TITA a pendant longtemps refouler le métier.
Marié et natif du Gabon, pays frère et voisin au Cameroun, le désormais chanteur TITA ( appellation de référence, réservé aux anciens dont les naissances et l’expérience son requises pour diriger le peuple) suivra un Parcours scolaire qui le conduira jusqu’aux plus grandes sphères de la finance tant dans son Gabon natal qu’à l’international.

Des Finances à la Musique : Le pont.

Durant son cursus scolaire, TITA puisait ses forces dans la contemplation, la dégustation, l’écoute des musiques d’ici et d’ailleurs et principalement bercé par les mélodies et les textes de Akue OBIANG, Pierre Claver Zeng EBOME, André Pepe NZE, Jacob Medjo ME NSOM et MAELE.
Chaque soir sans savoir ni comment ni pourquoi, il écrit. Des textes lui viennent à l’esprit comme par enchantement, tout le temps, tous les jours. Mieux encore des mélodies sont rattachées à ces textes.
Se rapprochant de son cousin Kevin MINTSA qui dirige une école de musique à Libreville, capitale du Gabon ( Awax Music School) avec pour seule ambition de vendre ses textes, ce dernier le mettra en relation avec Yvon MAGWANGOU (Yvon MYJ), un jeune arrangeur gabonais. Décision sera prise de se référer à la légende de la musique Africaine Moustik AMBASSA dont le travail et les compétences sont de notoriété publique sur tout le continent.
Contre toute attente, Moustik intime à TITA l’ordre de ne surtout pas donner ses chansons mais de les chanter lui-même, sauf que TITA est un brillant banquier qui ne sait et ne veut chanter.
Pas de choix pour lui car l’âme des anciens lui réclame de reprendre le flambeau, de perpétuer et de magnifier la culture Ekang, le peuple Fang-beti avec la parole, le chant et la danse.

RAPPORT DE TITA AVEC LE CAMEROUN ET NAISSANCE DU DOUBLE ALBUM

Arrivé au Cameroun pour des raisons professionnelles, il fera connaissance avec le Camerounais serge MABOMA qui deviendra son mentor pour la réalisation du double album intitulé MOANE EKANG.

Après avoir fait des cours de chant en formation accélérée à l’école de Me Isaac SAPOUMA, TITA propose le double album MOANE EKANG à 21 titres d’escales mélodiques, mélodieuses, harmonique et rythmique différentes qui introduit dans l’intimité sensorielle de TITA ancré dans la tradition du peuple Ekang (Fang Beti) à travers les styles Ekang variété et également de vibrations musicale du monde entier dont le rock, l’afro-zouk, le blues, la pop etc, arrangé et travaillé par des grands noms.

Nous vous invitons à entrer vous aussi dans l’univers de ce chanteur inné qui répond à un appel, à un instinct qui est au dessus de toutes les habitudes à travers ce titre EKANG , extrait du double album


Ève-pérec N.BEHALAL

- Publicité -