Après 6 années de carrière musicale avec à la clé 2 albums qui ont séduit le public de son pays natal le Cameroun et même au-delà, Charles Arthur Locko Samba de son nom d’artiste Locko a réuni le lundi 13 décembre 2021 la presse de Douala à l’hôtel Akwa Palace pour la conférence de presse liée à la présentation officielle de son troisième album « ERA ».

En quête d’une nouvelle ère et d’une réelle affirmation de son talent indéniable, le chanteur qui se présente comme le « Sawa Romance » de la musique Camerounaise trouve que cet nouvel album « …est un cran au dessus de ce qu’il a l’habitude de proposer », la preuve Au-delà de sa fidélité à la musique urbaine parsemée quelques fois de sonorités locales, la figure du label Universal music Africa depuis juin 2019 dans ce nouveau projet a convié la crème des acteurs de son mood sur des collaborations qui, sans doute feront languir le Public. Les chanteurs Full, Cysoul, Tayc , Innob’s et Bramsito font partie de cette nouvelle ère qui démarre pour le chanteur qui avoisine la trentaine d’âge.

C’est un total de 15 titres qui est servi aux mélomanes depuis le 17 décembre 2021, date de la sortie officielle de l’album « Era ». 15 titres sur lesquelles l’ancien de l’Ecole Nationale Supérieur Polytechnique de Yaoundé a laissé parler son cœur sur les variantes du mot amour, sur des émotions personnelles autour des titres comme « Ma prière » dans lequel il partage des souvenirs et une remise en question sur la disparition de son géniteur à l’âge de 10 ans, « Amina » featuring Tayc, « Pardonné » en collaboration avec Full et Cysoul ou encore « Yayé » qui cette dernière, est un brassage entre la danse Essewè du littoral Cameroun et des sonorités américaines.

Espérant que le public réserve un accueil des plus chaleureux à cet album, Locko et sa team se projettent dans l’avenir et ambitionnent d’offrir en 2022 des shows dans le pays et au delà afin que le public puisse déguster ce nectar musical.

Serge Bonny

- Publicité -