Si faire de la musique est l’apanage des jeunes camerounais, il n’en demeure pas moins vrai qu’une formation adéquate pour être croustillant aux yeux du monde et des mélomanes, reste l’un des atouts inouïs pour réussir dans le monde de la musique. C’est dans ce sillage que la compagnie de téléphonie mobile Imbattable MTN Cameroun a amorcé depuis 2021, le programme MTN Zik.

Le projet novateur MTN Zik s’inscrivant sur 3 principales étapes est une aubaine de détection du talent de chanteur chez les jeunes passionnés de musique avec à la clé une formation par les baos de ce secteur. La toute première édition qui a démarré en Octobre 2021 a drainé plus de 350 candidats parmi lesquelles 20 d’entre eux ont pu être encadré dans une villa pendant près deux semaines, par les artistes Salatiel (Parrain de l’édition), Annie Anzouer et Aladji Touré.

A l’issue de cet encadrement inédit dans la villa autour des techniques d’écriture musicale, la présence scénique, l’entretien de la voix et bien plus encore, ils sont 4 passionnés qui ont su faire preuve de témérité au point d’en être les lauréats de cette toute première cuvée.

Franck TALLA, l’étoile filante âgé de 26 ans est un amoureux de la guitare qui exprime son art autour des compositions personnelles, puisque depuis 2004 il chante pour des chorales et des cabarets.

A seulement 20 ans, Aïcha BM fille de guitariste a poursuivi avec sa passion pour la musique, détectée depuis l’âge de 11 ans. A l’époque elle se forge lors des évènements organisés par son entourage qui facilite d’ailleurs son choix pour ce métier. Elle a livré il y’a quelques mois son single  »Je n’ai rien volé » produit par Salatiel et Sango Edi.

De son vrai nom Nkoa Djana Evariste Bienvenu, Fleaby Nkoa est un chanteur qui fait ses premiers pas dans le monde de la zik en 2006 avec le groupe Prim-B et plus tard le groupe BOY’S 78 avant d’entamer en 2018 une carrière solo. Influencé par le Reggae, l’Afrobeat, le Slow et l’Afro Fusion, ce jeune de 28 ans ambitionne d’exporter la culture Camerounaise au firmament.

Ses statuts de mère et de fonctionnaire n’ont pas réussi à freiner son élan dans la musique, Aimée Sandrine Abouang puisqu’il s’agit d’elle est la 4eme lauréate arrivée en tête de la compétition MTN Zik Academy. Sa venue dans ce projet n’est pas anodine puisqu’elle a côtoyé des studios et l’environnement Hip Hop du côté de Bonaberi dans la ville de Douala puis, les cabarets entre Limbe et Douala.

Le quatuor d’imbattables s’est uni sous la houlette de Salatiel parrain du programme MTN Zik et ont livré le 12 février dernier le single JOUER autour du concept IMBATTABLES.

En plus de la somme d’un million de francs CFA pour chacun, les lauréats de cette première édition sont repartis chacun avec la production d’un single et d’un vidéoclip sous la supervision du label Alpha Better Records, la prestation sur le plateau du MTN Zik Festival, la promotion musicale et le management artistique.

La prochaine édition arrive à grand pas dans quelques jours et, il faudra resté connecté sur la page MTN ZiK sur Ayoba et Facebook pour plus d’information

Avec MTN Zik, MTN Cameroon voudrait se positionner comme un acteur majeur dans le développement des talents de la musique camerounaise.

Serge Bonny

- Publicité -