- Publicité -

Mbonjem Lesly Aponglen alias Fhish fut un chanteur et compositeur camerounais né à Bamenda dans le nord-ouest qui, à l’âge de 24 ans est décédé dans la nuit du 23 au 24 décembre 2021 dans un accident de circulation sur la route Buéa-tiko alors qu’il se rendait à un spectacle, laissant une petite orpheline.

Inspiré par des aînés comme Wizkid, X maleya, Chris Brown pour ne citer que ceux-ci, Fhish débute sa carrière musicale dans sa ville natale Bamenda avant de s’installer en 2018 à Douala pour réaliser ses rêves d’artiste.

Il va sortir cette même année là son premier clip officiel BONBON SIFFLET sous le label Majong Music (label qu’il avait séduit durant ses nombreux showcases dans la ville) , produit par Dj Pazzo et réalisé par Adah AKENJI.

Passé inaperçu auprès du public entre 2018 et 2019, fhish va durement travailler et revenir en force en 2020 avec les titres NJOH et HOLLA HOLLA devenus populaires au Cameroun et même au-delà. Des titres qui ont fait danser de nombreux mélomanes durant le Confinement.

Toujours en 2020 , le chanteur enrichi sa discographie avec son premier EP baptisé I’M CAMEROON dans lequel on retrouve les titres tels que KAK KAK, PATIENCE, DANSE COMCA, BOREDOM et NJOH en featuring avec la légende Longue Longue dont la session en studio était devenue virale sur les réseaux sociaux.

En fin d’année, il va:

  • décrocher quatre nominations au MUMA2020,
  • Lauréat aux Green Light Awards avec son Ep
  • Le 23 décembre 2020 soit un an jour pour jour à sa mort, il remportait une voiture et la somme de 12 millions à la suite d’une compétition artistique organisée par la télé-réalité Biggy237
    -Et plusieurs autres nominations…

Plusieurs récompenses qui vont davantage booster le chanteur pour la suite de sa carrière puisque avant sa dramatique disparition , le chanteur travaillait déjà sur plusieurs projets musicaux qui, ont été présentés au public le 17 avril dernier, jour de résurrection de jésus-christ choisi à dessein.

« SILK » c’est le nom que porte le nouvel EP posthume de Fhish.
Composé de cinq titres, SILK parle de la façon dont les maîtres coloniaux ont exploité les noirs jusqu’à ce jour.

« En tant qu’africains, nous avons toutes les ressources naturelles, la diversité culturelle, pour rester mère Afrique et être acceptés par le reste du monde. Nous restons dans la guerre, la famine et la pauvreté abjecte parce que quelques-uns au pouvoir ont accepté de l’argent et les armes pour vendre la paix, l’amour et l’unité « , c’est en ces mots que l’équipe de l’artiste a ainsi présenté le projet de l’artiste engagé FHISH.

SILK est donc désormais disponible sur toutes les plateformes de téléchargement et fhish est vivant plus que jamais.
Écoutez-le👇🏽

https://content.afrotunesdigital.com/smartlink.cfm?MTAwMDAwNDU1ODk3

Eve-Pérec N. BEHALAL.

- Publicité -