- Publicité -

Le Hip-hop est arrivé au Cameroun par la danse dans les années 1980. C’est la gente masculine qui était davantage au premier plan. Mais les femmes n’étaient pas en reste. Certaines faisaient partie des groupes et ont accompagné des MC. Leur présence se fait beaucoup plus ressentir au début des années 1990.

Actuellement, il y’a plusieurs qui sont toujours constantes et d’autres se sont révélés. Les plus connues ne sont autre que Bam’s, Vegans, Lady B, Inna Money, Askia, Dyonce, Tilla, 20 Cent, Naomi Achu, Kindey Elans, Tresor Wanishi, Z-Tra, Lilly Swagga, Sophie Marceaux, Messy, Luna Line, Messya, Charly-G, Merline Pamela, Notyka et bien d’autres.

- Publicite -CAN Total sur Laura Dave média

Résultat de recherche d'images pour "bams rappeuse"    

Elles quittent de l’ombre pour se révéler au public. Plusieurs sont encore en mode underground et souhaitent se faire remarquer honorablement par le travail et les bienfaits de leurs arts. La scène musicale camerounaise n’est pas seulement fait que de rappeurs et d’artistes urbains, cette plateforme nécessite une forte présence des « ladies » et des dames talentueuses et créatrices. C’est ensemble que les uns et les autres vont mettre en avant leurs idées et leurs qualités afin que la scène musicale devienne pleinement plurielle et diverse.

TNK.

- Publicité -