- Publicité -

Faisant suite à un article posté le 4 mars 2018 sur LDM rapportant intégralement un post de l’artiste Maahlox Levibeur (se plaignant du traitement à lui réserver au SEFEDINdlr), celui-ci relatif à sa non-prestation au festival SEFEDI (semaine de la Femme en Diamant), nous avons été approchés par le comité d’organisation dudit événement pour un complément de réponses à vos interrogations. Il en ressort que l’artiste a effectivement perçu la totalité de son cachet et n’a finalement pas pu presté pour des raisons familiales. Lire la suite…

Le 03 mars dernier sur l’esplanade du stade omnisports où se tient en ce moment le Festival SEFEDI (et ce, jusqu’au 10 mars 2018) organisé par NAR Production et l’Association Cœurs Unis, le public avait rendez vous pour un beau spectacle avec l’affiche alléchante « Dynastie Le Tigre, Maahlox, Coco Argentée ». Le comité nous a rassuré de ce que Maahlox Levibeur, puisqu’il s’agit de lui, a perçu la totalité de son cachet ( les 50% restants à l’entrée du festival, puisqu’avant ledit concert, il avait déjà perçu la première tranche du cachet à la signature du contrat). Cependant, s’étant entendu avec l’organisation, et arrivé sur les lieux à un peu plus de minuit, il s’est rendu compte que les deux premiers n’avaient encore prester. Il exige de clôturer le spectacle, et sa demande est acceptée par le comité d’organisation du festival Sefedi, qui lui permet tout de même de rentrer en possession du reste de son cachet en intégralité, alors qu’il n’a pas encore prester. Le comité d’organisation n’a en aucun cas craint que Maalhox, ne revienne plus et lui a fait confiance. Mais l’artiste ne se pointera plus ; joint au téléphone par l’organisation, il se justifiera par le fait qu’il serait au chevet de sa fille malade et hospitalisée. Sinon, les deux autres têtes d’affiche à savoir Dynastie le Tigre et Coco Argentée, ont bel et bien presté. Depuis quelques heures, la toile se retrouve inondée de réactions suscitant pas mal de polémiques. Le festival SEFEDI, surpris par ces dernières, s’est raproché de LDM pour plus amples explications, car ayant accordé toute confiance à l’artiste Maahlox. L’organisation précise d’ailleurs que « sur cette plateforme toutes les têtes d’affiche se valent et que chaque artiste a eu droit à une escorte spéciale, à la sécurité et une heure d’arrivée précise ». Par conséquence, le festival initié par NAR production et l’association Cœurs Unis, nous a rassuré l’organisation, ne saurait alimenter des clashs entre artistes. Pour l’heure, Ivo Paterm, régisseur artistique du festival SEFED, a appelé l’artiste pour un arrangement à l’amiable et le coordonnateur de L‘association Coeurs Unis, M. Layone Mvondo a appelé depuis la France, la team management de l’artiste Maalhox pour une reprogrammation de son spectacle mercredi prochain. In fine, l’artiste Maalhox n’a eu aucun clash avec un artiste ou un membre du comité d’organisation du festival SEFEDI, nous réitère-t-on. Le comité d’organisation dit demeurer ouvert au dialogue et à la promotion de notre culture et la valorisation des artistes camerounais, qui sont également des objectifs du festival SEFEDI.

La Rédaction

- Publicité -