- Publicité -

La deuxième édition du Vin littéraire s’est tenue le jeudi 26 avril 2018 au sein de Doual’art à Bonanjo (Douala). La « slammeuse » Lydol et le rappeur Sadrak étaient les invités de l’événement et de cette initiative de BVS Cameroun. Elle a présenté et dédicacé son nouvel album intitulé « Slam-thérapie » et l’autre a fait une dédicace de son premier livre baptisé « Un mélange de l’art et des gens ». Le Vin littéraire montre une façon d’appréhender l’art, un mélange entre la poésie, le son, la musique et le vin.

C’est la place à l’art oratoire, Lydol et Sadrak s’installent confortablement et partagent ensemble leur univers artistique sous le regard attentif du public. Notamment le premier titre « Intro » de l’opus « Slamthérapie » écouté par ceux qui étaient présents. Nul n’est indifférent et chacun applaudit le message et la mélodie de ce son. Ensuite, un extrait du livre est lu par Sadrak, ce texte a pour titre « À toutes ces filles que je n’ai jamais su aimer « . Sa façon de rendre le texte en mode Rap et la présence des rimes procurent une émotion forte au point où il est ovationné par le public.

Cette symbiose et cette fusion a créé des étincelles et le monde présent a été très réceptif à l’échange de ces deux artistes. L’autre fait marquant c’est la prestation de Lydol en mode a capella. Elle a interprété le titre  » Le Ndem  » pour le bonheur de tous. L’association des mots en français, en anglais, en pidjin et en langue maternelle est appréciée et c’est la complémentarité entre les œuvres de ces deux artistes.

A la fin de l’échange, ils se sont prêtés au jeu de la dédicace avec les fans et les amoureux de l’art.

TNK

- Publicité -