- Publicité -

Qui sont ils?

Commençons par Jean Tarcicius Batambock, l’homme le plus rapide du Cameroun. Il a remporté la médaille d’or du 100m au grand prix CAA organisé à Yaoundé dimanche 11 juin 2017, en 10.66.Batambock est un athlète Camerounais, spécialiste du 100 et 200m. Originaire de la région du Littoral, Batambock est né à Garoua Boulai le 1er octobre 1987. C’est très tôt que le jeune lion se met à sprinter dans les ruelles de son quartier.

A l’âge de 16 ans, Jean Tarcicius intègre son premier club d’athlétisme ‘Sanga’, dans le but de recadrer et bonifier son talent. C’est ainsi que sa participation aux jeux Fénasco va le révéler. Avec ses 1.77 m et 85 kg, l’athlète a séduit, avec sa belle pointe de vitesse.
Depuis son arrivée au haut niveau 2011, quelques années plus tard, il devient champion d’Afrique centrale. Grâce à son coach Hervé Mbakamba, le coureur de couloir prend du volume tous les jours.
Et s’il créait la surprise à Londres?

 

Le second nom est plus connu du grand publique ,Auriol Dogmo elle vient fraîchement de remporter la médaille d’or au lancer du poids aux jeux de la Francophonie Abidjan 2017.C’est en 2009 que cette athlète née le 3 août 1990 apparait sur le devant de la scène sportive nationale, lorsqu’elle devient championne du Cameroun pour la première fois. Le début d’une série de titres qui la voit notamment être médaillée d’or aux jeux africains en 2011 (16m03) et en 2014 (16m84) à Marrakech au Maroc. Le 9 août 2015, Auriol Dongmo remporte les championnats d’Afrique centrale avec un jet à 16,82 m, et en septembre elle conserve son titre aux Jeux africains de Brazzaville en portant son record à 17,21 m. Le 28 mai 2016, elle remporte le concours à Oordegem-Lede grâce à un lancer à 17,72 m, et en mai dernier, elle décrochait une nouvelle médaille d’or aux jeux de la solidarité islamique. Avec une 12e place aux Jeux Olympiques de Rio de 2016, compétition au cours de laquelle elle a inscrit son propre record (17m92), nul doute que la sportive de l’année au Cameroun en 2012, nous réserve encore de nombreuses médailles qui feront comme à chaque fois, plaisir au public Camerounais. Prochain objectif Londre et en vue un titre mondial plus que possible!

Yvan Ango.

- Publicité -