- Publicité -

City – Naples Real – Tottenham en têtes d’affiche

Manchester City et Naples, deux des plus spectaculaires équipes en Europe, actuellement s’affrontent ce mardi soir dans le Groupe F alors que le Real et Tottenham tenteront de prendre seuls la tête du Groupe H.

- Publicite -sygercam.org

Groupe E: décollage pour Liverpool?

Liverpool reste sur deux nuls en C1 et ne peut se permettre de lâcher des points, surtout en se rendant chez les modestes Slovènes de Maribor. Les Reds de Jürgen Klopp ont une belle occasion de se relancer, eux qui n’ont signé qu’une victoire lors de leurs neuf derniers matches toutes compétitions confondues…

Résultat de recherche d'images pour "Les Reds de Jürgen Klopp"Séville, le leader de cette poule, peut pousser son avantage chez le Spartak. «Il est très important de gagner à Moscou ou, au moins, de faire match nul, parce qu’il faut engranger des points à l’extérieur pour nous renforcer à domicile et pouvoir nous qualifier», a estimé le milieu andalou Sarabia.

 

 

Spartak Moscou (RUS) – FC Séville (ESP)

NK Maribor (SLO) – Liverpool (ENG)

Classement 

1. FC Séville 4  points

2. Liverpool 2

3. Spartak Moscou 2

4. NK Maribor 1

Groupe F: affiche City – Naples

Manchester City contre Naples, c’est la promesse de beau jeu et de festival de buts, entre deux des attaques les plus prolifiques d’Europe avec à leur tête des chantres du foot offensif, Pep Guardiola et Maurizio Sarri. Les deux équipes ont très bien débuté leur saison: les «Citizens» sont désormais leaders et meilleure attaque de leur championnat après une performance de rêve samedi contre Stoke, détruit 7-2 sans même avoir besoin de lancer Agüero. Deuxième puis troisième ces deux dernières années en Serie A, le Napoli a fait le choix de la continuité pour un résultat spectaculaire: huit victoires en huit matches, dont sept avec au moins trois buts marqués. Place aux artistes!

Résultat de recherche d'images pour "champions league 2017: city vs napoli"

Le deuxième match est bien moins séduisant, mais le Shakhtar, étonnant deuxième du groupe, a un coup à jouer sur le terrain duFeyenoord, qui ferme la marche. Histoire de jouer les trouble-fête auprès des deux grands favoris.

Manchester City (ENG) – Naples (ITA)

Feyenoord (NED) – Shakhtar Donetsk (UKR)

Classement

1. Manchester City 6  points

2. Shakhtar Donetsk 3

3. Naples 3

4. Feyenoord 0

Groupe G: Monaco doit se relancer

L’ASM traverse une période compliquée, avec deux défaites et un nul lors de ses trois derniers matches, toutes compétitions confondues, et des nuages judiciaires autour du propriétaire Dmitry Rybolovlev. L’entraîneur Leonardo Jardim cherche encore la bonne formule, et s’appuiera sur son buteur Falcao, absent vendredi dernier lors du revers à Lyon (3-2). Le club du Rocher reçoit en Besiktas un surprenant leader turc du groupe, qui rêve d’étendre son carton plein sur la scène continentale, histoire de donner le change par rapport à ses déboires domestiques (6e du championnat, à 8 longueurs du rival Galatasaray).

Image associée

Dans l’autre match, Leipzig voudra signer sa toute première victoire dans la compétition et s’y élancer pour de bon. Et rien de mieux à cet effet que le succès à Dortmund vendredi (3-2) pour emmagasiner de la confiance. Mais Porto, qui vient de s’amuser 6-0 contre une petite équipe en coupe, a aussi l’occasion de rester dans la course, porté par un Vincent Aboubakar déjà auteur de 10 buts cette saison.

Monaco (FRA) – Besiktas (TUR)

Leipzig (GER) – FC Porto (POR)

Classement

1. Besiktas 6 points

2. FC Porto 3

3. Leipzig 1

4. Monaco 1

Groupe H: Real – Tottenham pour la tête

Résultat de recherche d'images pour "champions league real-tottenham"

Le Real et Tottenham s’affrontent avec comme enjeu le leadership solitaire, alors qu’ils partagent la première place. Pour Zinédine Zidane, il s’agit par ailleurs de «montrer que le championnat espagnol est bien meilleur». Il peut de nouveau compter sur son duo Cristiano-Benzema. Avant de rejouer ensemble samedi à Getafe (2-1) en Liga, «CR7» et «KB9» ne s’étaient plus côtoyés sur un terrain depuis plus de quatre mois, entre une longue suspension pour le premier et une blessure pour le second.

Yvan Ango.

- Publicité -