- Publicité -

Avec plus de 2,85 milliards d’utilisateurs actifs chaque mois, Facebook est l’un des réseaux sociaux les plus utilisés au monde. Une utilisation qui bien que bénéfique pour beaucoup peut s’avérer être un couteau à double tranchants pour d’autres.


S’exhibant à longueur de journées, il y en a qui s’en méprennent car à la quête des likes et de la visibilité, ces derniers confondent ce réseau social en un journal intime et exposent leurs vies. Pourtant certaines de vos informations divulguées peuvent vous être préjudiciables.

L’adresse de votre domicile, votre numéro de téléphone, le jour et l’année de votre naissance, le nom des parents sont autant de donnés liées à votre sécurité financière et personnelle qui peuvent être exploitées par des personnes malveillantes pouvants les utiliser à leur avantage.

Vous devez éviter de publier sur votre page, les localisation de vos destinations en temps réel car ceci peut indiquer aux éventuels voleurs que vous n’êtes pas chez vous.

Lors de vos sorties, d’anniversaires ou de fêtes privées, évitez la publication de photos embarrassantes de vous ou de votre entourage. Certains recruteurs jetent un coup d’œil au profil de leurs futures employés

Il est aussi important de privilégier la modération concernant les photos de vos enfants. Aussi, Les photos privées ou à caractère dénudé sont principalement à bannir. Une fois publiées, ces données ne sont plus entièrement vôtres, ce qui pourrait vous causer préjudice dans le futur.

Les sujets délicats comme la politique, le tribalisme, ou la religion sont à éviter. Les messages peuvent être interprétés différemment et jugés insensibles.


Evitez de publier des Fake News car une intox peut se propager à une vitesse qui pourrait bien vous surprendre! Vérifiez toujours la crédibilité des informations publiées pour éviter d’induire les gens qui vous suivent en erreur et sachez que vous pouvez faire l’objet de poursuites judiciaires.

Somme toute, si Facebook nous rapproche les uns des autres, gerere des revenus pour certain métiers du digital il n’en demeure pas moins vrai que sa mauvaise utilisation peut coûter très cher.

ÉTIENNE EBOUDAP

- Publicité -